Matteo Berrettini est seulement le deuxième Italien à atteindre les demi-finales d’un tournoi du Grand Chelem. Le premier était Corrado Barazzutti, à New York, en 1977. Encore 135e à l’ATP en janvier 2018, Berrettini a atteint son meilleur classement (20e) en juin 2019.

Berrettini remporte un duel éreintant contre Monfils

NEW YORK — Des services à aplatir une armoire, des coups droits à stopper un camion... Malgré une résistance acharnée, Gaël Monfils a succombé sous les coups du colossal Matteo Berrettini 3-6, 6-3, 6-2, 3-6, 7-6 (5), mercredi en quarts de finale des Internationaux des États-Unis après presque quatre éreintantes heures d’action.

 «Quel combat!» a lancé l’Italien à l’issue des 3h57 minutes de bras de fer et d’un cinquième set absolument insoutenable de tension.

«Je ne me souviens d’aucun point... que de la balle de match. Et des doubles fautes, j’en ai trop fait», a-t-il ajouté, en référence notamment à celle qui lui a gâché une balle de match alors qu’il menait 5-3 dans la dernière manche. Au total, il en commis six mercredi.

«J’étais un peu tendu», a t-il résumé. 

L’Italien a laissé filer deux autres balles de match quand Monfils servait à 6-5. Le Français en a repoussé une autre avec un as, avant de s’incliner sur un retour trop long.

Encore 135e à l’ATP en janvier 2018, Berrettini a atteint son meilleur classement (20e) en juin 2019.

Le match, qui a commenté par un temps humide et lourd, s’est terminé sous le toit du stade Arthur-Ashe, exactement 3h57 minutes après le premier service.

La pluie avait fait son arrivée pendant la troisième manche. La pause a semblé être bénéfique pour Monfils, qui est 10 ans plus âgé que l’Italien. Il a remporté le quatrième set, mais pas la manche ultime, qui a duré 68 minutes.

«En jouant, je me disais que c’était le plus beau match que j’ai vu, alors même que je le jouais!» a encore dit Berrettini, 25e mondial à 23 ans et qui sera le deuxième Italien à jouer une demi-finale de Grand Chelem après Corrado Barazzutti en 1977 aux Internationaux des États-Unis.

«J’ai eu la chance que lui [Gaël] n’ait pas de balle de match», a ajouté l’Italien qui a conclu sur sa cinquième balle de match, 3-6, 6-3, 6-2, 3-6, 7-6 (7/5).

Rebondir

Monfils (33 ans), dont la saison a été marquée par de nombreux forfaits sur blessure y compris avant son quart de finale au Masters 1000 d’Indian Wells et avant sa demi-finale au Masters 1000 de Montréal, était en pleine possession de ses moyens à Flushing Meadows.

«C’était dur, je me suis battu autant que j’ai pu, mais j’ai eu trop de problèmes au service», a commenté Monfils qui a en effet commis 17 doubles fautes sur l’ensemble du match.

«Je sais comment rebondir, j’ai déjà vécu des moments difficiles comme ça ici», a-t-il poursuivi en assurant qu’il allait «tirer le positif de ces deux semaines» new-yorkaises.

Berrettini, 24e tête de série, affrontera vendredi l’Espagnol Rafael Nadal, classé deuxième.

L’autre demi-finale opposera la cinquième tête de série Daniil Medvedev à Grigor Dimitrov, tombeur-surprise de Roger Federer, mardi.  Avec AFP