Patrice Bergeron a marqué après 1:13 de jeu en cinquième période.
Patrice Bergeron a marqué après 1:13 de jeu en cinquième période.

Bergeron donne la victoire aux Bruins en deuxième prolongation

Associated Press
TORONTO - Patrice Bergeron a inscrit le but gagnant en deuxième prolongation pour permettre aux Bruins de Boston de prendre les devants 1-0 dans leur série quart de finale face aux Hurricanes de la Caroline avec un gain de 4-3.

Le match avait été reporté d’une quinzaine d’heures en raison de la longue prolongation de cinq périodes entre les Blue Jackets de Columbus et le Lightning de Tampa Bay la veille.

«Nous savions que ce pouvait être une possibilité, a dit Bergeron, dont les quatre buts en prolongation le placent au deuxième parmi les joueurs actifs, derrière Patrick Kane. On ne s’attendait pas à cinq prolongations, mais cela étant dit, nous savions que ça faisait partie d’un tournoi comme celui-ci et étions prêts à toute éventualité.»

Lot d’effets dramatiques

Le premier match Canes-Bruins ne s’est pas avéré un aussi long marathon, Bergeron marquant après 1:13 de jeu en cinquième période. Il a toutefois offert son lot d’effets dramatiques, que ce soit les surprises au sein de la formation des Hurricanes ou un but et une reprise vidéo controversés.

Bien des choses ont changé depuis que les Bruins ont balayé les Canes en finale d’Association l’an dernier, mais les Bruins ont de nouveau récolté la victoire. La formation du Massachusetts s’est rapidement remise de sa piètre performance dans le tournoi à la ronde, où elle a perdu tous ses matchs.

Pour les Hurricanes, il s’agit d’une première défaite depuis la relance des activités.

«Nous n’avons pas l’effort que nous avons déployé comme groupe, a indiqué le capitaine des Hurricanes, Jordan Staal. Nous n’avons pas fait les choses pour lesquelles nous sommes reconnus et qui font en sorte que nous sommes une très bonne équipe. Ils ont joué un bon match, mais évidemment, nous devons faire mieux.»

Joel Edmundson a ouvert la marque à 13:02 de la première. De la façon dont les Bruins ont créé l’égalité a été très familière, le premier trio de Bergeron, Brad Marchand et David Pastrnak inscrivant son premier but en quatre rencontres. Bergeron a remporté la mise en jeu avant de remettre à Marchand, qui a alimenté le meilleur buteur en 2019-20 à l’embouchure du filet avec un peu plus de deux minutes à faire à la première.

«Nous nous améliorons de match en match. Nous devons continuer de le faire, de faire les petites choses qui nous aideront à faire gagner notre équipe», a expliqué Bergeron.

Brind’Amour mécontent et sanctionné

Les Bruins ont pris les devants pour la première fois en quatre matchs sur le but de Charlie Coyle, à 4:38 de la deuxième. Mais le gardien des Canes Petr Mrazek était en furie et l’entraîneur-chef Rod Brind’Amour a contesté le but, croyant que les officiels avaient raté une passe avec la main de Brett Ritchie.

Les officiels, autant sur la glace qu’à la vidéo, ont jugé que le fait que Mrazek eut tenté d’immobiliser la rondelle a fait en sorte que d’annuler cette passe avec la main. Sur le jeu, aucun arbitre n’a sifflé et Coyle a pu pousser le disque derrière le gardien.

La Caroline a été pénalisé pour cette contestation ratée, mais après seulement 11 secondes de jeu à court d’un homme, Brock McGinn a créé l’égalité.

«Cette décision - d’obtenir une pénalité - je ne la comprends toujours pas», a indiqué Brind’Amour.

Plus tard, après la visioconférence, Brind’Amour a appelé des journalistes locaux.

«C’est pourquoi cette ligue manque de sérieux, selon moi, dans de tels cas», a déclaré Brind’Amour au News & Observer. «Celui-là est une scène de crime.»

La LNH a réagi à ces commentaires en servant à Brind’Amour une amende de 25 000$.

«Brind’Amour a reçu une amende conditionnelle de 25 000$, qui sera imposée, en plus de toute mesure disciplinaire subséquente, dans l’éventualité d’un comportement semblable inapproprié jusqu’au 12 août 2021», a ajouté la LNH.

Un but de chaque côté

Les Bruins ont repris les devants dès le début de la troisième, David Krejci marquant après 59 secondes de jeu. Cette avance a tenu un peu de moins de neuf minutes, jusqu’à ce que Haydn Fleury ne batte Tuukka Rask d’un tir des poignets décoché tout juste de l’intérieur de la ligne bleue.

Mrazek a conclu la rencontre avec 36 arrêts, contre 25 pour Rask.

Cette rencontre est devenue la sixième des 11 dernières de ces séries à nécessiter de la prolongation.

Lot de surprises

La politique de la LNH de ne pas divulguer les blessures a également entraîné son lot de surprises, alors que les Hurricanes ont retranché l’ailier Justin Williams et le défenseur Sami Vatanen avant la rencontre. Williams a plutôt regardé nerveusement la rencontre des estrades.

Le défenseur des Hurricanes Dougie Hamilton a par contre disputé son premier match depuis janvier dernier, alors qu’il s’était fracturé la jambe gauche.

«Nous avons dû nous ajuster, a déclaré Brind’Amour. Souhaitons qu’ils seront en mesure de prendre part au deuxième match.»

Cette deuxième rencontre doit avoir lieu jeudi soir.