Monté par Mike Smith, Justify a mené de bout en bout le Belmont Stakes.

Belmont Stakes: Justify complète la Triple Couronne

NEW YORK — Justify a gagné la 150e édition du Belmont Stakes, samedi, et est devenu le 13e cheval à remporter la Triple Couronne américaine d’hippisme.

Le poulain est demeuré invaincu en six courses en carrière et a mené l’épreuve de 1,5 mille du début à la fin devant 90 000 spectateurs au Belmont Park, s’imposant par une longueur et trois quarts. Il a facilement devancé Gronkowski, Hofburg et Vino Rosso à l’arrivée, dans cet ordre.

American Pharoah était devenu en 2015 le premier cheval à gagner la Triple Couronne depuis Affirmed en 1978. L’attente a été plus courte cette fois-ci.

Bob Baffert est devenu le deuxième éleveur à avoir mené deux chevaux vers la Triple Couronne, lui qui était aussi derrière le succès d’American Pharoah. James «Sunny Jim» Fitzsimmons avait élevé Gallant Fox en 1930 et Omaha en 1935.

«On ne s’y habitue pas, a dit Baffert. Mais American Pharoah sera toujours mon premier amour.»

Il s’agit d’une première Triple Couronne en carrière pour le jockey Mike Smith, qui, à 52 ans, est jockey le plus âgé à avoir accompli l’exploit.

«Il a couru une excellente course, il est tellement talentueux, a dit Smith. Il est béni des dieux. C’est incroyable. Je n’arrive pas à décrire les émotions que je ressens en ce moment.»

Seattle Slew était le seul autre cheval à avoir remporté la Triple Couronne alors qu’il avait un dossier immaculé, en 1977.

Après avoir gagné le Derby du Kentucky et le Preakness sur des pistes détrempées, Justify a été immortalisé dans des conditions idéales, samedi. Le mercure oscillait légèrement au-dessus des 25 degrés Celsius et quelques nuages ont caché le soleil avant le départ.

Prenant le départ dans la première porte, Justify a franchi la distance en deux minutes et 28,18 secondes.

«L’avez-vous vu dans la porte? Il était immobile, a dit Smith. J’ai pensé qu’il ne serait peut-être pas aussi explosif aujourd’hui.»

Finalement, Justify s’est immédiatement installé devant ses neuf rivaux, le plus grand nombre de compétiteurs au Belmont Stakes pour un vainqueur de la Triple Couronne. Derrière, Restoring Hope, une autre monture de Baffert, a contrôlé le trafic pour l’éventuel vainqueur en forçant les autres chevaux à passer par l’extérieur pour tenter une attaque. Finalement, personne n’a été en mesure de menacer Justify.

Smith a permis à Justify de rester détendu sans avoir à trop augmenter la cadence avant le dernier droit, et il a fait cavalier seul jusqu’à la fin.

Vino Rosso a été le seul à revenir à moins d’une longueur de Justify, avant de casser.