«Ç’a été un départ assez rapide et je me doutais qu’il y aurait pas mal de stress dans le peloton! Dès que j’ai vu l’occasion se présenter, je me suis lancé dans l’échappée», a expliqué Hugo Houle.

Belgique: Hugo Houle dans l’échappée

Moins de 24 heures après avoir été contraint à l’abandon dans des «conditions météorologiques extrêmes, Hugo Houle était de retour en selle afin de participer à la 72e édition du Kuurne-Bruxelles-Kuurne. Le Québécois a profité de l’occasion pour montrer ses couleurs et prendre part à l’échappée du jour en compagnie de quatre autres coureurs.

«Ç’a été un départ assez rapide et je me doutais qu’il y aurait pas mal de stress dans le peloton! Dès que j’ai vu l’occasion se présenter, je me suis lancé dans l’échappée», a expliqué Houle.

Le groupe de cinq cyclistes a ainsi imposé le rythme aux quelque 175 participants, se forgeant même une avance de plus de six minutes sur le peloton. «Nous avons travaillé ensemble et ça nous a facilité la vie dans les portions plus difficiles», a poursuivi Houle, qui a vu l’étau se resserrer en toute fin de parcours. «Nous nous sommes fait rattraper avec une quinzaine de kilomètres à faire et, à ce moment, j’ai aidé mon coéquipier espagnol Alex Aranburu à prendre sa place à l’avant.»

L’issue de la course s’est jouée au sprint et c’est finalement le Danois Kasper Asgreen (Deceuninck - Quick Step) qui l’a emporté. Il lui aura fallu un effort de 4h47 min 18 s pour mettre la main sur le titre de cette épreuve de 201 kilomètres. Pour sa part, Houle pointe au 27rang, à trois secondes du vainqueur, tout comme Aranburu, 19e au général.