Après une ronde au Tournoi des Maîtres, le champion défendant Pierre-Alexandre Bédard possède une avance d'un coup sur deux golfeurs.

Bédard en bonne position pour défendre son titre au Tournoi des Maîtres

RIMOUSKI — Avec un excellent pointage de 67, soit cinq coups sous la normale, Pierre-Alexandre Bédard, du Club de Cap-Rouge, a dompté le parcours du Bic en prenant les commandes, mercredi, de la première ronde du Tournoi des Maîtres Valeurs mobilières Desjardins – équipe René Gagnon. Cette performance le rapproche de son objectif consistant à défendre son titre de champion.

«Une ronde plate, mais très efficace», a commenté le champion en titre de 23 ans pour décrire son parcours. «J’ai gardé la balle en jeu. J’ai fait un gros birdie au 10e, un trou que je considère très difficile. J’ai joué - 2 sur le premier 9, sans bien jouer nécessairement. Mon birdie au 10e m’a donné du momentum pour être capable de bien jouer jusqu’à la fin.»

Le golfeur originaire de Chibougamau reconnaît que son classement de la première ronde le place en très bonne position pour la ronde finale, bien que les prévisions météorologiques n’annoncent rien de très rassurant. «On va voir la température, ce n’est pas en mon contrôle, a admis Bédard. Je suis resté patient toute la journée. Ça va être pareil demain. Je vais attaquer le même plan de match qu’aujourd’hui: simple, efficace et confiant avec le putter.»

À sa troisième participation au Bic, où il avait terminé deuxième l’an dernier, Marc-Étienne Bussières s’est dit satisfait de sa deuxième place à l’issue de la première ronde. «Au 12e trou, j’ai fait un boguey, j’ai frappé la balle un peu à gauche, puis elle a fini en arrière d’un tronc d’arbre, a raconté le Sherbrookois. J’ai été un peu malchanceux. Un pied à côté, ça aurait été une histoire complètement différente. C’est un terrain qui demande de prendre des bonnes décisions aux bons endroits. J’ai bien dealé ça.» Bussières est confiant pour la ronde finale, mais il ne peut s’empêcher, lui aussi, d’appréhender la météo.

Lévesque à un coup

Sixième l’an passé, Dave Lévesque était bien décidé à se reprendre sur un parcours qu’il connaît bien puisqu’il y a disputé des dizaines de tournois depuis qu’il a commencé à pratiquer ce sport. Lévesque a connu un mauvais début de saison, mais il s’est bien repris mercredi au Bic avec un pointage de 68, quatre coups sous la normale. Le golfeur originaire de Price, près de Mont-Joli, était fier de sa première ronde. 

«D’arriver ici, d’être chez nous avec la pression que ça inclut, je suis vraiment content, a admis Lévesque. Mon élan était à point. J’ai travaillé fort sur mon jeu court autour des verts. Depuis l’année passée, c’était mon talon d’Achille. Aujourd’hui, j’ai fait des coups super importants autour des verts, soit pour faire un birdie, soit pour sauver des pars. Pour mes partisans, ma famille et mes amis, c’est super!» 

Les départs de la ronde finale seront donnés jeudi entre 11h et 12h20 sur les tertres 1 et 10 du Club de golf Bic.