Sabrine Khelifi a décidé que son parcours universitaire allait se faire avec le Rouge et Or de l’Université Laval.
Sabrine Khelifi a décidé que son parcours universitaire allait se faire avec le Rouge et Or de l’Université Laval.

Basketball: très courtisée, Sabrine Khelifi opte pour le Rouge et Or

Joueuse de premier plan en première division collégiale avec les Dynamiques de Sainte-Foy, c’est avec le Rouge et Or de l’Université Laval que Sabrine Khelifi poursuivra sa carrière en basketball, et ce, même si elle était courtisée par plus d’un programme américain.

Le Rouge et Or n’était pas peu fier de procéder à l’annonce de son recrutement, jeudi. Elle se joindra à l’équipe dirigée avec succès par Guillaume Giroux, qui mise déjà sur plusieurs joueuses développées par le programme du cégep situé en face du PEPS.

«Nous avions une équipe déjà très compétitive, Sabrine va nous permettre d’aspirer aux grands honneurs toutes les années», a admis l’entraîneur-chef Guillaume Giroux en parlant de l’acquisition de Khelifi.

Celle-ci a d’ailleurs largement contribué au titre de première division collégiale par les Dynamiques, la saison dernière, une première du genre depuis 2016. Elle avait aussi trouvé refuge au sein de la première équipe d’étoiles du circuit RSEQ.

Plus important encore pour le Rouge et Or, Khelifi est une joueuse de la région de Québec. Elle a disputé son basketball scolaire à l’école De Rochebelle avant de rejoindre les Dynamiques de Sainte-Foy. La saison dernière, elle a amassé 15,3 points par match, lui conférant le troisième rang du RSEQ à ce chapitre, et 4,2 aides (2e). Elle avait mérité le titre de joueuse par excellence du championnat provincial, le printemps dernier.

«Nous sommes extrêmement fiers d’accueillir Sabrine dans notre équipe pour les années à venir. Elle se démarque par sa vitesse, son intelligence et sa vision du jeu exceptionnelle. Même à ce niveau, elle est l’une des rares joueuses à rendre les autres autour d’elle meilleures. Elle distribue le ballon de façon impressionnante tout en demeurant une grande menace offensive», notait Giroux.

Le Rouge et Or a remporté les deux dernières bannières québécoises de basketball universitaire. L’UL avait perdu son match pour la médaille de bronze, en mars 2020, quelques jours avant le confinement forcé par la pandémie. En 2019, l’UL avait terminé en deuxième place au Championnat canadien U Sports.

Le Rouge et Or puise allégrement dans le programme des Dynamiques. Khelifi imite ainsi Frédérique Beaudry-Blais, qui avait confirmé dès le mois de décembre son arrivée à l’Université Laval pour la prochaine saison. Déjà, le Rouge et Or mise sur les Kim Létang, Djamila Amidou Triquet et Léo Dominique, d’autres joueuses développées au cégep Sainte-Foy.