Pour leur défense, les Astros ont déposé en preuves leurs statistiques à domicile et à l’étranger en 2017. Ils ont maintenu une moyenne de ,279 à domicile, avec 115 circuits et 395 points marqués, contre une moyenne de ,285, 123 circuits et 501 points marqués à l’étranger.

Baseball majeur: «Tricher fait partie du sport»

NEW YORK — D’essayer de tricher fait partie des sports. C’est ce que le Baseball majeur a argué auprès d’un juge qu’il tente de convaincre de rejeter une poursuite intentée par des participants à un site de paris sportifs.

Cinq hommes ont intenté une poursuite contre la MLB, MLB Advanced Media, les Astros de Houston et les Red Sox de Boston dans un tribunal fédéral de Manhattan pour fraude, infraction aux lois sur la protection des consommateurs, négligence, enrichissement injuste et pratiques commerciales trompeuses de la part des équipes ayant contrevenu aux règles du Baseball majeur sur l’utilisation d’appareils électroniques pour voler les signaux des receveurs adverses.

Les cinq hommes ont participé aux paris offerts sur le baseball par le site spécialisé DraftKings.

Dans les documents soumis au juge de la Cour de district des États-Unis Jed Rakoff, la MLB plaide que «les infractions aux règles — petites ou grandes, intentionnelles ou non, techniques et pouvant affecter le résultat des matchs — sont un sujet inépuisable pour les chaînes de télévision et radio sportives, l’Internet et les discussions entre amateurs de sports».

«Spygate»

La MLB a aussi souligné une opinion émise en 2010 par le juge Robert Cowen, de la 3e Cour d’appel de circuit, qui avait maintenu le rejet d’une poursuite d’un partisan des Jets de New York contre la NFL, les Patriots de la Nouvelle-Angleterre et leur entraîneur Bill Belichick à la suite du Spygate.

«Il appert incontestable que les joueurs commettent souvent des infractions aux règles dans le but d’obtenir un avantage dans le cours d’une rencontre», a écrit le juge Cowen.

La MLB prétend que les plaignants ont obtenu exactement ce pour quoi ils ont parié : des résultats déterminés par les performances des joueurs sur le terrain, tout en ajoutant qu’aucun des plaignants ne prétend avoir perdu un pari en raison des signaux volés.

De leur côté, les Astros ont déposé en preuves leurs statistiques à domicile et à l’étranger en 2017. Les Astros ont maintenu une moyenne de ,279 à domicile, avec 115 circuits et 395 points marqués, contre une moyenne de ,285, 123 circuits et 501 points marqués à l’étranger.