Gerrit Cole est passé des Astros aux Yankees. Le lanceur de 29 ans a accepté une moyenne record de 36 millions $US par saison sur neuf ans pour déménager dans le Bronx. Il a compilé une fiche de 20-5 en 2019, menant l’Américaine avec une moyenne de points mérités de 2,50 et les Majeures avec 326 retraits sur des prises.

Baseball majeur: des gros noms ont changé d’adresse

Anthony Rendon a remporté la Série mondiale avec les Nationals avant de quitter Washington pour aller rejoindre Mike Trout et Albert Pujols chez les Angels de Los Angels. Gerrit Cole a rejoint les Yankees de New York pour les aider à retourner au sommet.

Mookie Betts, joueur par excellence de l’Américaine en 2018, et le double vainqueur du trophée Cy-Young Corey Kluber ont été échangés pour faire maigrir des masses salariales ventripotentes.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que l’hiver a été mouvementé parmi les plus grands noms du Baseball majeur.

Quelques-uns, comme le joueur par excellence de la Série mondiale Stephen Strasburg et le cogneur de puissance des Red Sox J.D. Martinez, qui ont décidé de demeurer avec leur équipe. Mais pour ceux qui ne l’ont pas fait, voici un résumé pour vous aider à suivre à quelques semaines du premier «Play Ball!».

Gerrit Cole

Cole est passé des Astros aux Yankees. Le lanceur de 29 ans a accepté une moyenne record de 36 millions $US par saison sur neuf ans pour déménager dans le Bronx. Lorsqu’il a été présenté aux médias new-yorkais, il avait apporté une affiche qu’il avait avec lui quand il a assisté à une rencontre de la Série mondiale de 2001. Elle disait : «Partisan des Yankees aujourd’hui, demain, pour toujours». Cole a compilé une fiche de 20-5 en 2019, menant l’Américaine avec une moyenne de points mérités de 2,50 et les Majeures avec 326 retraits sur des prises.

Anthony Rendon

Après avoir mené la MLB avec 126 points produits, Rendon a frappé pour ,328 avec trois circuits et 15 points produits en séries. Ça ne l’a pas empêché de quitter pour la Californie. Il a signé un contrat de sept ans, 245 millions $ avec les Angels, où il rejoint Trout et Pujols — deux triples lauréats du titre de joueur par excellence — et l’étoile japonaise Shohei Ohtani.

Mookie Betts

Betts est passé des Red Sox aux Dodgers après avoir maintenu une moyenne de ,295 avec 29 circuits et 80 points produits l’an dernier, une saison après avoir gagné le titre de joueur par excellence. Mais les Red Sox cherchaient à se débarrasser de salaires. D’ailleurs, Betts n’était pas seul...

David Price

Il a été accompagné à L.A. de Price, vainqueur du Cy-Young dans l’Américaine en 2012 et finaliste deux autres fois. Il est devenu un boulet aux yeux des Red Sox en raison des 96 millions que le club lui devait pour les trois prochaines campagnes et des problèmes avec son bras, limité à 107 manches en 2019. Dans la rotation des Dodgers, il pourrait se retrouver derrière Clayton Kershaw et Walker Buehler.

Corey Kluber

Kluber a terminé dans le top 5 au scrutin du Cy-Young dans quatre des cinq saisons de 2014 à 2018. Une flèche lui a fracturé le bras droit le 1er mai dernier. Pendant sa rééducation, il s’est blessé à un oblique et n’a pas pu remonter sur le monticule par la suite. Il a été échangé aux Rangers du Texas pour le voltigeur Delino DeShields fils et l’espoir au monticule Emmanuel Chase.

Josh Donaldson

Joueur par excellence de l’Américaine en 2015, Donaldson enfilera un quatrième uniforme en trois saisons. Il a signé un contrat de quatre ans et 92 millions avec les Twins du Minnesota. Après avoir été limité à 165 matchs en 2017 et 2018, Donaldson a connu un regain de vie avec les Braves en 2019, frappant 37 circuits en plus de produire 97 points.

Yasmani Grandal

Le receveur et frappeur ambidextre a établi des sommets personnels l’an dernier avec 28 circuits et 77 points produits. Après une septième saison perdante, les White Sox de Chicago ont décidé d’investir massivement cet hiver, payant 14 millions $ pour s’offrir Grandal, Dallas Keuchel et Edwin Encarnacion. Pour 50 millions $ de plus, ils ont aussi ramené Jose Abreu.

Edwin Encarnacion

Parlant d’Encarnacion, le vétéran de 37 ans a connu une huitième saison consécutive de 30 circuits ou plus en 2019, même s’il a été limité à 44 matchs après le 21 juin, date à laquelle les Mariners de Seattle l’ont échangé aux Yankees alors qu’il menait l’Américaine avec 21 longues balles.

Dallas Keuchel

Après avoir aidé les Astros à remporter la Série mondiale en 2017 quand il avait compilé une fiche de 14-5 avec une m.p.m. de 2,90. Il a ensuite connu une saison ordinaire de 12,11 avec une m.p.m. de 3,74 et bien peu d’équipes se sont manifestées quand il est devenu joueur autonome à la fin de la campagne. Avec les Braves en 2019, il a terminé avec 8-8 et une moyenne de 3,75, suffisant pour attirer l’attention des White Sox.

Jyun-Jin Ryu

Finaliste pour le Cy-Young dans la Nationale, Ryu est passé de partant numéro 3 avec les Dodgers à as de la rotation des Blue Jays de Toronto quand il a signé un pacte de quatre ans et 80 millions $ avec l’équipe qui a subi 95 défaites en 2019. Le Sud-Coréen a terminé la saison avec une fiche de 14-5 et la meilleure moyenne de points mérités de la Nationale à 2,32.

Cole Hamels

Après neuf saisons à Philadelphie, Hamels se joint à sa quatrième équipe à Atlanta. Le gaucher de 36 ans ressent toutefois de l’inflammation à l’épaule gauche, ce qui retarde son entrée en scène au camp.

Mike Moustakas

Après avoir frappé 35 circuits et produit 87 points en 2019, Moustakas est passé des Brewers aux Reds de Cincinnati, qui lui ont offert un contrat de quatre saisons. Les Reds espèrent que cette mise sous contrat leur permettra de disputer des matchs éliminatoires, ce qu’ils n’ont pas fait depuis 2012.