Les Diamants de Québec pourront défendre leur titre de champions de la Ligue de baseball junior majeur élite, cet été.
Les Diamants de Québec pourront défendre leur titre de champions de la Ligue de baseball junior majeur élite, cet été.

Baseball junior: une saison de 21 matchs à compter du 15 juillet

À moins que la règle de distanciation de deux mètres et les mouvements entre les régions ne le permettent pas, les Diamants de Québec pourront défendre leur titre de champions de la Ligue de baseball junior majeur élite, cet été. La LBJEQ a annoncé, mercredi, qu’une saison de 21 matchs par équipe aurait lieu, idéalement à compter du 15 juillet.

«Mais s’il faut attendre au 1er août, on pourrait le faire. Si on va de l’avant avec une saison en 2020, c’est pour les jeunes. Dans nos réunions pour développer un plan de relance, il n’a jamais été question de tout annuler», explique Rodger Brulotte, le président du circuit de baseball junior élite.

Des 13 équipes, il n’y a que les Tyrans de Gatineau qui ne seront pas de la ligne de départ, puisqu’ils ont suspendu leurs activités pour 2020. Les autres s’affronteront à l’intérieur de leur division respective en plus de jouer une fois chacune contre la formation de l’Académie de baseball du Canada. Après des séries éliminatoires pour déterminer le champion de chacune des trois divisions, la formule pour départager les trois finalistes sera dévoilée plus tard.

«On avait des doutes à l’effet qu’il puisse y avoir une saison, mais on l’espérait. Pour les joueurs, c’est une très bonne nouvelle. Les jeunes sportifs sont les grands oubliés de la pandémie. Ils étaient un peu laissés à eux-mêmes en confinement à la maison. C’est «cool» qu’ils puissent reprendre la pratique de leur sport. C’est motivant, mais je préfère ne pas m’emballer trop vite, car nous n’avons aucun contrôle sur la situation», souligne Dominik Walsh, l’entraîneur-chef des Diamants, qui se retrouvent dans la même division que Charlesbourg, Trois-Rivières et Saguenay.

Pour l’heure, la LBJEQ n’a pas obtenu le feu vert de la Santé publique, mais elle entend respecter toutes les consignes sanitaires. Comme celles-ci évoluent rapidement, depuis quelque temps, les équipes pourront commencer leur préparation à compter de lundi (15 juin).

«Nous avons plusieurs joueurs de 22 ans, je pense beaucoup à eux. S’il n’y avait pas eu de saison, ç’a aurait été dommage de les voir terminer leur passage dans le junior de cette manière. Mais là, ils pourront le faire, et j’ai bien l’impression qu’ils se foutent pas mal du nombre de matchs», ajoutait Walsh.


« Les jeunes sportifs sont les grands oubliés de la pandémie. Ils étaient un peu laissés à eux-mêmes en confinement à la maison. »
Dominik Walsh, entraîneur-chef des Diamants

À Québec, on doit amorcer le démantèlement du dôme à compter de lundi. Les Diamants pourront utiliser une partie du terrain du Stade Canac jusqu’à ce qu’il soit complètement disponible. À Charlesbourg, la Ville de Québec doit d’abord accorder l’autorisation aux Alouettes d’utiliser le parc Henri-Casault, comme l’exige la LBJEQ pour toutes ses équipes.

«Il s’agit d’une bonne nouvelle. Il reste des détails à préciser sur les règles sanitaires, mais les gens de la Ligue sont créatifs et ouverts d’esprit. J’ai hâte de faire mes débuts à Charlesbourg, on est super positif. Je pense qu’on pourrait batailler avec Québec et notre division restera la plus forte. Ce qui pourrait faire la différence, c’est la présence possible pour toute la saison de plusieurs joueurs qui devaient aller dans les collèges américains et le fait qu’il n’y aura pas de période de transactions», notait Frédéric Lajoie, le nouveau coach des Alouettes qui est originaire de Trois-Rivières.

Le président de la LBJEQ a travaillé de concert avec un comité formé des présidents des équipes de Québec, Saint-Eustache, Montréal et Granby.

«Si les Capitales devaient obtenir la permission de jouer devant des spectateurs, on pourrait pouvoir le faire nous aussi. Mais peu importe, toutes les équipes ont accepté de perdre de l’argent, cet été. L’important, c’était de penser aux jeunes et ce fut notre seule motivation tout au long de nos travaux.»

Baseball senior

L’objectif est le même au niveau senior alors que Daniel Bélisle, président de la Ligue de baseball majeur du Québec (LBMQ), a confirmé que les neuf équipes du circuit souhaitaient reprendre le collier en même temps que leurs jeunes frères de la LBJEQ.

«Nous avons également le 15 juillet comme cible», a déclaré M. Bélisle dans un échange de courriers électroniques avec Le Soleil.