L'espoir des Blue Jays de Toronto Jean-Christophe Masson
L'espoir des Blue Jays de Toronto Jean-Christophe Masson

Baseball junior: Masson et Julien ne pourront participer aux séries

Ian Bussières
Ian Bussières
Le Soleil
Coup dur pour les Diamants de Québec : l’espoir des Blue Jays de Toronto Jean-Christophe Masson, qui avait passé la saison avec Québec, et l’espoir des Twins du Minnesota Édouard Julien, de retour d’une blessure, ne pourront s’aligner avec l’équipe pour les séries de la Ligue de baseball junior élite du Québec (LBJEQ).

La ligue aurait pris sa décision en juillet, mais, en raison d’un problème de communication interne de l'équipe, celle-ci n’aurait été reçue que la semaine dernière par l’entraîneur et les deux joueurs. 

Âgés respectivement de 18 et 21 ans, Masson et Julien sont toujours d’âge junior, mais ils sont sous contrat avec des équipes des ligues majeures, ce qui les rend inadmissibles en raison de leur statut professionnel. 

En raison de la situation particulière créée par l’arrêt des opérations des équipes des ligues mineures, la LBJEQ avait tout de même permis à Masson de disputer la saison régulière avec les Diamants. Dans le cas de Julien, il soignait une blessure cet été, mais aurait pu revenir au jeu sous peu.

Dur à avaler

Pour Dominik Walsh, gérant des Diamants, le verdict est plutôt dur à avaler. «Ça vient gâcher notre alignement en vue des séries, où Édouard et Jean-Christophe auraient eu une place de choix. Avec eux, on aurait pu se rendre loin en séries, mais maintenant, il faudra changer un peu notre stratégie et notre style de jeu», a déclaré Walsh.

«La ligue dit que les joueurs pro ne sont pas admissibles à jouer amateur même s’ils ont été libérés temporairement par leurs équipes en raison de la COVID. Je suis un peu fâché, je trouve que c’est niveler vers le bas», poursuit-il.

Commissaire de la LBJEQ, Rodger Brulotte assure pourtant que la décision concernant le statut de Masson avait été prise et communiquée aux Diamants en juillet. «Le e-mail a été envoyé à la direction le 15 juillet», a-t-il assuré au Soleil.

Dérogation

«Notre ligue est une ligue amateur et on ne permet pas aux joueurs professionnels d’y évoluer. Nous avons permis à Masson de jouer durant le calendrier régulier pour lui donner une chance de s’entraîner et de jouer quelque part. Toutes les équipes étaient d’accord puisque toutes les formations se qualifiaient pour les séries. Par contre, nous n’étions pas d’accord pour qu’il joue en série, car il y a un équilibre à maintenir», explique Brulotte.


« Je suis un peu fâché, je trouve que c’est niveler vers le bas »
Dominik Walsh, gérant des Diamants

Celui-ci ajoute que Masson est le seul joueur pour lequel une telle dérogation avait été demandée. «L’espoir des Phillies de Philadelphie Benjamin Pelletier avait lui aussi reçu l’autorisation des équipes de la ligue pour jouer cette année, mais son organisation a refusé de lui permettre d’évoluer dans la LBJEQ. Quant à Édouard Julien, il était blessé jusqu’à tout récemment.»

La situation de Julien et Masson est différente de celles de Louis-Philippe Pelletier et Jonathan Lacroix, deux anciens espoirs des Astros de Houston qui ont pourtant porté l’uniforme des Orioles de Montréal en 2018 et 2019 durant la saison et les séries. Comme Pelletier avait quitté le baseball affilié et Lacroix avait été libéré par les Astros, ils n’étaient plus considérés comme des joueurs professionnels.