Mathew Barzal a marqué à 4:28 de la première période de prolongation et les Islanders de New York ont défait les Capitals de Washington 2-1.
Mathew Barzal a marqué à 4:28 de la première période de prolongation et les Islanders de New York ont défait les Capitals de Washington 2-1.

Barzal pousse les Caps au bord du gouffre [VIDÉO]

Associated Press
TORONTO - Mathew Barzal a marqué à 4:28 de la première période de prolongation et les Islanders de New York ont défait les Capitals de Washington 2-1 lors du troisième match de leur série de première ronde de l’Association Est dimanche après-midi à Toronto.

Avec ce gain, les Islanders se sont donné une avance de 3-0 dans leur série au meilleur de sept matchs.

Quant aux Capitals, ils risquent de subir l’élimination au premier tour pour une deuxième année d’affilée, après avoir gagné la coupe Stanley en 2018.

«De toute évidence, pour nous maintenant, il n’y a plus rien à perdre, n’est-ce pas? Donc, il s’agit de se présenter sur la patinoire et de jouer. Il ne faut pas penser au score dans la série», a déclaré la vedette des Capitals Alexander Ovechkin.

«Je sais qu’il s’agit d’une situation difficile, mais ce n’est pas encore terminé», a ajouté Ovechkin, qui a récolté une aide sur le seul but des siens. «Nous avons gagné la Coupe l’année où nous accusions un retard de 2-0 contre Columbus. Nous allons essayer.»

La quatrième partie de la série doit avoir lieu mardi soir au Scotiabank Arena.

Utilisant sa grande vitesse, Barzal a réussi à se glisser entre les défenseurs Brendan Dillon et John Carlson à la ligne bleue des Capitals, où il a reçu une courte passe de Jordan Eberle.

Patinant le long du flanc droit, Barzal a réussi à couper au filet de Braden Holtby, malgré les efforts de Carlson pour le contrer, et a glissé la rondelle du revers derrière le cerbère des Capitals.

«Mat veut faire la différence. Il en a eu la chance et il a capitalisé», a résumé l’entraîneur-chef des Islanders, Barry Trotz.


« Je sais qu’il s’agit d’une situation difficile, mais ce n’est pas encore terminé »
Alexander Ovechkin

Barzal s’est dit reconnaissant qu’aucun hors-jeu n’ait été appelé sur la séquence.

«Nous savions que c’était serré», a-t-il reconnu.

«À l’occasion, lors des entraînements et même lors des matchs, je me glisse derrière la défensive et j’essaie de synchroniser le jeu à la perfection à la ligne bleue. Belle présence d’esprit d’’Ebs’, beaucoup de doigté sur la passe.»

Anders Lee avait donné l’avance aux Islanders avec un peu plus de cinq minutes à jouer en première période.

Evgeny Kuznetsov avait créé l’égalité à 5:50 du deuxième vingt, pendant un avantage numérique.

Semyon Varlamov a réalisé 22 arrêts devant les filets des Islanders, qui avaient balayé les Penguins de Pittsburgh en première ronde en 2019. À l’autre extrémité, Holtby a stoppé 32 tirs.

Lee a prolongé sa séquence heureuse à l’attaque en première période. Profitant d’une ouverture à la droite du filet de Holtby, Lee a fait dévier la passe en diagonale d’Adam Pelech pour ouvrir la marque.

Les Islanders se trouvaient alors dans une situation différente des deux premiers matchs, où ils ont dû combler des retards avant de l’emporter.

Les Capitals ont cependant ramené les deux formations au point de départ. Profitant de temps et d’espace, Kuznetsov a déjoué Varlamov à l’aide d’un tir des poignets décoché du cercle droit des mises en jeu.

Les Capitals et les Islanders ont profité d’avantages numériques en première moitié de la troisième période, mais n’ont pas réussi à briser l’impasse.

Les Capitals ont connu un lent début de match, mais ont pu compter sur une solide performance de Holtby.

Après avoir concédé quatre buts lors de chacun des deux premiers matchs, le vétéran gardien a été solide pendant les 20 premières minutes, n’accordant qu’un but sur 14 tirs pendant que ses coéquipiers ne dirigeaient que six rondelles sur Varlamov.