Dix jeunes de cinq à sept ans ont couru à motocross, dimanche, sur la piste de Deschambault.

Baptême de motocross pour des enfants de 5 à 7 ans

Dix jeunes de cinq à sept ans ont vécu leur baptême en motocross, dimanche, sur la piste de Deschambault. Une première de quatre courses cet été pour les pilotes en herbe.
L'initiative, nommée Défi Pee-Wee Yamaha Motovan, a été lancée par deux ex-militaires, Hugo Bolduc et Ian Parent. Deux amateurs de motocross qui souhaitent créer une relève dans ce sport, tout en ouvrant les portes à des familles n'ayant pas les moyens financiers pour permettre à leur jeune de le pratiquer. La moto et l'équipement sont fournis par les commanditaires.
«Ç'a tout le temps été mon rêve, quand j'étais jeune, de faire du motocross, a affirmé Bolduc. Mais ce n'était pas connu de mes parents, ils avaient peur que je me fasse mal... Alors on s'est dit qu'on aimerait faire découvrir ça à des jeunes et à leurs parents, leur démontrer que c'est un sport pas plus dangereux qu'un autre.»
Les 10 novices ont été choisis parmi une soixantaine de candidats. Ils viennent d'un peu partout au Québec. Chacun est commandité par un concessionnaire de sa région.
Malgré leur jeune âge, les enfants ont dû trimer dur, dimanche : trois courses d'environ huit minutes, présentée en marge du Championnat provincial disputé en banlieue du bucolique village de la région de Portneuf.
Pour la grande majorité des enfants, il s'agissait d'une première fois sur un véhicule motorisé à deux roues. D'une deuxième, en fait, car ils avaient eu droit à une fin de semaine de pratique quelques jours plus tôt.
Et la relève semble solide du côté féminin! Laurence Deschesnes (Motor Sport 100 Limites) et Marie-Jeanne Vadnais (Team Yamaha) ont été les deux plus rapides, devant Randy Turgeon (SM Sport) et Lennox Taillon (Pro-Performance).
Les 10 jeunes ont de nouveau rendez-vous à Sainte-Julie, à Mirabel et à Issoudun d'ici la fin de l'été.