Balbino Fuenmayor a terminé la saison 2017 avec les Capitales, frappant deux circuits lors du dernier match de la finale.

Balbino Fuenmayor signe avec les Nationals

Après un bref passage avec les Capitales de Québec, en fin de saison dernière, le premier-but Balbino Fuenmayor effectuera un retour dans le baseball affilié en 2018 à la suite de sa mise sous contrat par l’organisation des Nationals de Washington.

Le joueur de 28 ans natif du Venezuela a accepté un contrat des ligues mineures avec les Nationals. Il s’agira d’un troisième essai dans les filiales des ligues majeures pour celui dont les droits ont déjà appartenu aux Blue Jays de Toronto et aux Royals de Kansas City.

Fuenmayor avait rejoint les Capitales à la fin du mois d’août, l’été dernier, après avoir disputé une saison entière dans la Ligue du Mexique. Son plus grand exploit aura été de frapper deux circuits dans le dernier match de la finale remportée par les Capitales contre les Boulders de Rockland dans un Stade Canac en liesse.

Balbino a atteint le niveau AAA avec les Royals, en 2015 et 2016. Il avait aussi joué à Québec, en 2014, et son effort de 23 circuits et 99 points lui avait valu une offre des Royals. En 2015, il avait participé au Match des futures étoiles du baseball affilié. En 2016, une blessure au genou l’a empêché d’atteindre la plus haute marche de la profession. En 2017, il avait participé au camp d’entraînement des Braves d’Atlanta avant d’être retranché au dernier jour de la Ligue des pamplemousses.

Sams ouvert à revenir

Fuenmayor était l’un des quatre vétérans des Capitales en fin de saison 2017, les autres étant le lanceur Karl Gélinas, le premier-but Jordan Lennerton et le voltigeur Kalian Sams. Il jouait en ligue d’hiver de son pays, ces derniers temps.

Pour l’heure, Gélinas est le seul membre du carré d’as à être assuré de revenir avec les Capitales. Lennerton a confirmé sa retraite du baseball le soir même de la septième conquête du championnat de l’équipe tandis que Sams vit toujours de l’espoir d’obtenir un contrat en Asie. S’il ne réalise pas son rêve, l’auteur de 23 circuits en 2017 à Québec n’exclurait pas un retour avec les Capitales.