Alessandro Zanardi, lors d’un précédent passage à Baie-Comeau pour une course paracycliste. L’ex-coureur automobile a confirmé qu’il prendrait part à la finale de la Coupe du monde disputée à compter de jeudi sur la Côte-Nord.

Baie-Comeau: mecque du paracyclisme

BAIE-COMEAU – Lors des quatre prochains jours, Baie-Comeau reprend son titre de Mecque du paracyclisme en Amérique du Nord. La localité de la Côte-Nord accueille pour une sixième fois l’élite mondiale de ce sport en présentant, du jeudi 8 au dimanche 11 août, l’épreuve finale de la Coupe du monde de paracyclisme sur route 2019.

En fait, ce n’est pas seulement pour l’Amérique du Nord que Baie-Comeau doit être considéré comme le haut lieu du paracyclisme, mais bien à l’échelle planétaire. Le président de la Fédération des sports cyclistes du Québec et consultant pour l’Union cycliste internationale (UCI), Louis Barbeau, a révélé que c’est la première fois qu’une ville reçoit à six reprises une épreuve paracycliste de calibre mondial.

Trente-quatre pays, qui ont délégué au total 235 athlètes, prendront part à cet événement spectaculaire, avec des cyclistes qui ne se laissent pas arrêter par leur handicap et qui démontrent, à chaque coup de pédale, toute la signification du dépassement de soi. L’équipe canadienne comptera 25 coureurs.

Au terme du weekend, l’UCI, qui sanctionne l’événement, décernera les titres de champion de la Coupe du monde dans chacune des catégories à l’affiche. Les deux autres étapes de cette Coupe du monde 2019 ont été disputées en mai à Corridonia, en Italie, et à Ostende, en Belgique.

Les athlètes s’affronteront en tandem, avec une personne mal voyante à l’arrière, en tricycle (deux catégories, T1 et T2), en vélo à main (cinq catégories, de H1 à H5) et en vélo conventionnel (cinq catégories, de C1 à C5). Les journées de jeudi et de vendredi sont dédiées aux épreuves contre-la-montre, tandis que samedi et dimanche, ce seront les courses sur route qui seront à l’honneur.

Parmi les noms connus du public qui seront présents cette fin de semaine à Baie-Comeau, notons la présence de l’ex-pilote automobile Alessandro Zanardi, qui a couru en Formule 1 et en Champ Car (Formule Indy), où il a connu un grave accident en 2001, perdant ses deux jambes. Sportif de haut niveau, Zanardi s’est reconverti dans le paracyclisme. Il a notamment remporté la médaille d’or aux Jeux paralympiques de 2012 (H4) et 2016 (H5).

Quatrième fois

C’est la quatrième fois que Baie-Comeau reçoit la dernière compétition officielle de la saison de la Coupe du monde de paracyclisme sur route, après 2011, 2012 et 2018. La municipalité avait aussi reçu l’épreuve-reine, les Championnats du monde, en 2010 et 2013.

Depuis longtemps dans les bonnes grâces de l’UCI, l’organisation baie-comoise a profité de cette bonne entente pour déposer sa candidature pour les Championnats du monde 2022 ainsi qu’une étape de la Coupe du monde en 2020 et 2021. Dans les deux derniers cas, l’événement paracycliste serait jumelé à une course cycliste. On devrait en savoir plus long dans ce dossier en septembre.