Julien Létourneau a inscrit son 12e but de la saison.

Baie-Comeau 4/Victoriaville 3: la belle séquence du Drakkar se poursuit

BAIE-COMEAU — Le Drakkar de Baie-Comeau continue de faire flèche de tout bois depuis le retour du congé des Fêtes. Ce ne fut pas nécessairement élégant, mais les hommes de Jon Goyens ont signé un quatrième gain en cinq sorties depuis Noël, disposant des Tigres de Victoriaville par la marque de 4-3.

«C’était un match plutôt laid, on n’a pas géré plusieurs situations comme il faut, mais même quand ça va mal, même quand on se tire dans le pied, même quand on fait des jeux nonos, on trouve une façon de rester positifs», a soutenu le pilote, accompagné de son jeune fils lors de son point de presse.

L’unité en désavantage numérique du Drakkar, la meilleure du circuit, a de nouveau eu son mot à dire dans le résultat. Elle a été impeccable en quatre occasions, dont notamment lors d’une pénalité majeure imposée à Brendan St-Louis pour un coup de genou à l’endroit d’Alexander Peresunko. Le défenseur a été chassé du match pour son geste.

«Notre désavantage numérique, depuis le premier match de la saison, est en feu», a analysé Goyens. «Aujourd’hui, je pense qu’on n’a pas eu le choix de sacrifier nos corps. On n’a vraiment pas donné beaucoup d’occasions à l’autre équipe et nous, on en a eu une ou deux bonnes en désavantage.»

Le gardien Lucas Fitzpatrick s’est aussi dressé dans cette rencontre, comme il le fait régulièrement depuis le début de la saison. Il a stoppé 28 tirs, récoltant au passage la deuxième étoile. À l’autre bout, le jeune Nikolas Hurtubise a également bien fait, lui qui a dû affronter 38 rondelles.

Valentin Demchenko (8e) a lancé les hostilités à 4:59 du premier vingt, surprenant Hurtubise d’un tir des poignets du haut de l’enclave. Gabriel Proulx (9e) a suivi avec un lancer précis dans la lucarne, portant le pointage 2-0 Drakkar. Les Tigres ont réduit l’écart par l’entremise du défenseur Vincent Sévigny, qui s’était bien avancé en zone ennemie.

En début de deuxième, sur son seul jeu de puissance de la partie, Baie-Comeau a frappé avec le 19e de Nathan Légaré. Incapable de toucher la cible durant la pénalité de cinq minutes à St-Louis, Victoriaville a néanmoins ramené l’écart à un but avant la fin de la période grâce à Mikhail Abramov, oublié à la gauche de Fitzpatrick.

Un peu avant la mi-chemin du dernier tiers, Julien Létourneau (12e) a enfilé ce qui allait s’avérer le but de la victoire. Egor Serdyuk a complété la marque pour les représentants des Bois-Francs.

Acquis dans la transaction ayant envoyé Gabriel Fortier à Moncton, le jeune Julien Hébert a bien paru avec Létourneau et Légaré. La direction de l’équipe prendra une décision cette semaine à savoir s’il demeure avec l’équipe pour le reste de la campagne ou s’il retourne avec Lévis dans le circuit midget AAA.

«J’ai vraiment aimé ce que j’ai vu. On l’a mis avec Létourneau et Légaré parce qu’il l’a mérité. On voit le talent et les habiletés qu’il a et on doit le faire jouer avec le même type de joueur pour qu’il puisse sortir le meilleur de lui-même.»

NOTES : Invaincu en quatre départs jusque-là, le cerbère des Tigres Hurtubise a écopé de son premier revers en carrière dans la LHJMQ. Il a toutefois aisément stoppé Raivis Kristians Ansons sur un tir de pénalité en début de troisième…Le début de la rencontre a été retardé d’une quinzaine de minutes en raison d’un problème avec la resurfaceuse du Centre Henry-Leonard…Un total de 1624 amateurs étaient présents au match…Le Drakkar reprendra l’action vendredi alors qu’il amorcera à Bathurst son second périple de la campagne dans les Maritimes.