Denis Shapovalov a plié devant le Français Jo-Wilfried Tsonga en cinq sets de 3-6, 6-3, 1-6, 7-6 (4), 7-5.

Australie: Wozniacki peine, Nadal passe, Shapovalov tombe

Rafael Nadal a dû patienter que Caroline Wozniacki sauve deux balles de match et vienne de l’arrière pour l’emporter avant de pouvoir sauter sur le court aux Internationaux de tennis d’Australie, mercredi.

Nadal, finaliste du tournoi l’an dernier, n’a pas perdu de temps pour accéder au troisième tour, défaisant l’Argentin contre Leonardo Mayer en trois manches de 6-3, 6-4, 7-6 (4).

Ce fut plus dramatique quelques heures plus tôt, alors que le tableau du simple féminin est venu bien près de perdre sa deuxième tête de série.

Caroline Wozniacki a remporté les six derniers jeux du troisième set pour éliminer la Croate Jana Fett, 103e joueuse mondiale, 3-6, 6-2, 7-5 en 2h31. La Danoise a sauvé deux balles de match lors de cette troisième manche, ce qui lui permet de passer au troisième tour.

«C’était complètement fou, s’est exclamée Wozniacki après avoir gagné. J’ignore comment je suis parvenue à revenir dans le match.»

La tableau féminin a toutefois perdu une grosse pointure, mercredi en fin de soirée, alors que la 3e joueuse mondiale, l’Espagnole Garbine Muguruza, a été éliminée par la Chinoise Su-Wei Hsieh, en sets consécutifs de 7-6 (1) et 6-4. Muguruza, gagnante à Roland-Garros en 2016 et à Wimbledon en 2017, n’a jamais franchi les huitièmes de finale à Melbourne. 

La Russe Maria Sharapova, elle, a eu la vie plus facile, s’imposant 6-1 et 7-6 (4) contre la Lettone Anastasija Sevastova, jeudi, passant ainsi au troisième tour aux Internationaux d’Australie. Sevastova l’avait battue à Flushing Meadows l’an dernier, au quatrième tour.

Tôt dans la nuit de mardi à mercredi, au terme d’une guerre d’usure qui a duré 3h37 minutes, le Canadien Denis Shapovalov a plié devant le Français Jo-Wilfried Tsonga (15e) en cinq sets de 3-6, 6-3, 1-6, 7-6 (4), 7-5. À eux seuls, les deux derniers sets ont duré 1h51.

«Tu ne peux pas vraiment te préparer à ça», a déclaré Shapovalov à propos du match-marathon. «C’est une question d’expérience. Tu dois l’avoir vécu. Tu dois disputer ces matchs-là. 

«Comme aujourd’hui, Jo avait plus d’expérience dans ce genre de match, ce qui n’est pas mon cas, sinon l’issue aurait pu être différente, a ajouté l’Ontarien orignaire de Richmond Hill. Il a haussé son niveau de jeu au moment opportun.»

Du coup, le Français a pris sa revanche sur Shapovalov, qui l’avait vaincu aux Internationaux des États-Unis l’été dernier. Il affrontera au troisième tour l’Australien Nick Kyrgios, 17e tête de série.  Avec La Presse canadienne