Les Maple Leafs ont remporté un deuxième match dans leur série contre les Bruins.

Auston Matthews montre les dents

TORONTO — Après deux soirées plutôt discrètes, Auston Matthews a finalement montré ses couleurs.

Matthews a marqué son premier but des séries en plus d’en préparer un autre et les Maple Leafs de Toronto ont défait les Bruins de Boston 3-2, lundi, pour prendre les devants 2-1 dans leur série quart de finale de l’Association de l’Est.

«Il était actif, a été responsable dans sa zone et est resté patient, a dit l’entraîneur-chef des Maple Leafs, Mike Babcock, au sujet de Matthews. Il n’a pas commis de revirements et il a été récompensé. Il est quelqu’un de fier et il veut briller chaque soir, marquer chaque soir. Il adore marquer. Ça doit lui enlever un poids des épaules.»

Andreas Johnsson a aussi récolté un but et une aide, tandis que Trevor Moore a été l’autre buteur des Maple Leafs. Frederik Andersen a effectué 34 arrêts.

David Krejci et Charlie Coyle ont répliqué pour les Bruins. Tuukka Rask a stoppé 31 lancers.

«Ils ont bien joué, a dit l’attaquant des Bruins Brad Marchand. Ils ont levé leur niveau d’un cran. De notre part, nous n’avons pas été assez agressifs, même si nous sommes restés dans le coup jusqu’à la fin.»

Après un premier engagement sans but, le jeu s’est animé en deuxième période. Les Maple Leafs ont ouvert le pointage après 2:38 de jeu quand Moore a profité d’une rondelle libre après que le tir initial de Morgan Rielly eut ricoché sur les jambières de Rask.

Les Bruins ont répliqué seulement 52 secondes plus tard, quand Krejci a à son tour profité d’une rondelle libre pour battre Andersen.

Matthews a redonné les devants aux Maple Leafs 12 secondes après que David Backes eut été puni pour bâton élevé. Il a reçu une passe de Johnsson et décoché un tir que Rask n’a pu stopper.

Critiqué pour ses performances du printemps dernier quand les Leafs ont été éliminés en sept parties au premier tour par les Bruins, Matthews a cette fois entendu les spectateurs scander son nom en célébrant. «C’était agréable de marquer, a dit Matthews. C’est complètement fou quand vous marquez en séries, surtout à domicile.

«Je l’ai déjà dit, c’est comme un tremblement de terre. L’ambiance était incroyable et nous voulons poursuivre sur cette lancée lors du prochain match.»

Promu au sein de la première unité d’avantage numérique en l’absence de Kadri, Johnsson a creusé l’écart à 3-1 avec 2:48 à faire à la période. 

Coyle a rendu les choses intéressantes en touchant la cible avec 37,3 secondes à faire au deuxième vingt, mais les Maple Leafs ont tenu le coup.

Dix ans plus tard en Caroline

Warren Foegle des Hurricanes a touché la cible en première et en deuxième période pour donner une avance de deux buts à son équipe.

Les Hurricanes de la Caroline ont attendu 10 longues années pour finalement offrir de nouveau un spectacle en séries éliminatoires à leurs partisans.

Warren Foegle a fait bouger les cordages à deux reprises pour permettre aux Hurricanes d’écraser les Capitals de Washington 5-0, lundi soir, pour réduire l’écart 2-1 dans leur série de quart de finale de l’Association de l’Est.

Foegle a touché la cible en première et en deuxième période pour donner une avance de deux buts aux locaux. Il a également ajouté une mention d’aide.

Dougie Hamilton a par la suite profité de deux avantages numériques pour s’inscrire au pointage deux fois plutôt qu’une. Brock McGinn a porté le coup fatal en déjouant Braden Holtby en fin de rencontre.

«Nous avons été infatigables. Nous avons été sur leur cas toute la soirée, a raconté Hamilton. La foule était incroyable. C’était l’un des amphithéâtres les plus bruyants dans lesquels j’ai joué et c’était tellement amusant.»

Ovechkin se bat

Les Capitals, qui avaient marqué huit buts lors des deux matchs précédents, ont frappé un mur, dirigeant que 18 lancers vers Petr Mrazek. De l’autre côté de la patinoire, Holtby en a eu plein les bras et a repoussé 40 rondelles.

«Nous avons arrêté de jouer, a souligné le capitaine des Capitals, Alex Ovechkin. Nous ne pouvons pas jouer comme ça si nous voulons gagner. Nous sommes meilleurs que ça.»

Les partisans ont eu droit à un duel physique couronné par le tout premier combat d’Ovechkin en séries. Le capitaine des Capitals n’a pas mis de temps avant de faire basculer la recrue des Hurricanes Andrei Svechnikov, qui s’est violemment frappé la tête au sol.

Granlund permet aux Predators de l’emporter 3-2

Mikael Granlund a brisé l’égalité en enfilant l’aiguille à 11:41 de la troisième période et les Predators de Nashville ont sorti les griffes face aux Stars de Dallas, l’emportant 3-2, lundi soir, pour prendre les devants 2-1 dans leur série de quart de finale de l’Association de l’Ouest.

Granlund n’a pas perdu de temps et a mis moins de trois minutes pour répliquer après que Tyler Seguin eut remis les compteurs à zéro au troisième engagement.

Après que les deux gardiens n’eurent accordé aucun but lors des 20 premières minutes de jeu, Rocco Grimaldi a ouvert la marque avec son deuxième but en autant de matchs. Filip Forsberg a par la suite emboîté le pas pour doubler l’avance des Predators.

Mats Zuccarello a été le premier du côté des Stars à déjouer Pekka Rinne

Rinne a été l’une des pièces maîtresses dans la victoire et bloqué 40 rondelles du côté des visiteurs. Son vis-à-vis Ben Bishop a pour sa part réalisé 25 arrêts.