Félix Auger-Aliassime s’est incliné aux mains de l’Américain Christopher Eubanks qui l’a emporté 7-6 (4), 6-3, en 1h15 minutes.

Auger-Aliassime subit l’élimination à Melbourne

MELBOURNE — Le Québécois Félix Auger-Aliassime a été éliminé au deuxième tour du volet des qualifications des Internationaux de tennis d’Australie à Melbourne.

Deuxième tête de série des qualifications et 106e joueur mondial, Auger-Aliassime s’est incliné aux mains de l’Américain Christopher Eubanks (171e) qui l’a emporté 7-6 (4), 6-3, en 1h15 minutes.

Quatre ans l’aîné d’Auger-Aliassime, Eubanks, 22 ans, un géant de six pieds sept pouces, a été presque intouchable au service, ne cédant que deux chances de bris au Québécois, toutes deux en deuxième manche. À ces occasions, lors des premier et cinquième jeux du set, il a su tirer les marrons du feu pour protéger son service.

Par ailleurs, l’Américain a inscrit son seul bris au huitième jeu du deuxième set, et ce à sa première occasion de solutionner le service d’Auger-Aliassime, qui ne lui avait laissé que des miettes jusque-là. Une faute directe d’Auger-Aliassime au revers a permis à Eubanks de se donner une avance de 5-3.

Après avoir vu son jeune adversaire sauver une première balle de match aux termes d’un échange de 14 coups, Eubanks l’a emporté à la suite d’une autre erreur d’Auger-Aliassime au revers.

Lors de la manche initiale, les deux jeunes adversaires ont été solides au service alors qu’ils n’ont concédé que cinq points chacun pour provoquer un bris d’égalité. Auger-Aliassime a cependant concédé un mini-bris dès le premier point, à la suite d’une erreur directe au coup droit, et le Québécois n’a jamais été en mesure de récupérer ce point perdu.

Au total, Eubanks a inscrit 11 as contre 10 pour Auger-Aliassime et a commis cinq doubles fautes contre une seule pour le Québécois.

Eubanks a par ailleurs réalisé 24 coups gagnants contre 23 fautes directes, des statistiques semblables à celles d’Auger-Aliassime (18-17).

Polansky l’emporte

Par ailleurs, Peter Polansky a franchi une étape additionnelle vers le tableau principal des Internationaux d’Australie à la suite de sa victoire en trois manches 6-2, 6-7 (6), 6-3 contre le Slovène Blaz Rola. Le duel a duré 2h25 minutes.

Après avoir laissé filer une balle de match lors du bris d’égalité, le Canadien de 30 ans, 10e tête de série du tableau des qualifications, a réagi avec autorité en concrétisant deux bris de service lors de la manche décisive.

Polansky, 118e joueur mondial a aussi bénéficié de l’aide de Rola, qui a commis rien de moins que 49 erreurs directes comparativement à 25 pour le Canadien.

En troisième ronde vendredi, Polansky croisera le fer avec l’Australien Thanasi Kokkinakis pour une place dans le tableau principal.

Du côté féminin, Bianca Andreescu, classée quatrième, tentera de venir à bout de la Grecque Valentini Grammatikopoulou jeudi.