Âgé de 18 ans, Félix Auger-Aliassime disputait une première finale en carrière sur le circuit de l’ATP, mais malgré un bel effort, Laslo Djere a triomphé en deux manches de 6-3, 7-5.

Auger-Aliassime stoppé en finale à Rio

RIO DE JANEIRO — Le Québécois Félix Auger-Aliassime s’est incliné en deux manches contre le Serbe Laslo Djere lors de la finale de l’Omnium de Rio, dimanche.

Âgé de 18 ans, Auger-Aliassime disputait une première finale en carrière sur le circuit de l’ATP, mais malgré un bel effort, Djere a triomphé en deux manches de 6-3, 7-5.

Auger-Aliassime était devenu le plus jeune joueur de l’histoire du circuit à se qualifier pour la finale d’un tournoi de la série ATP 500 en battant l’Uruguayen Pablo Cuevas, samedi.

Djere, qui avait profité de l’abandon du Slovène Aljaz Bedene pour lui aussi prendre part à une première finale en carrière sur le circuit, a donné le ton dès la manche initiale en brisant les trois premières parties au service de son jeune adversaire.

Auger-Aliassime s’est accroché en brisant lui aussi le service du Serbe et il avait l’occasion de réduire l’écart à 5-4, mais il a échappé son service pour une quatrième fois lors de la première manche, permettant à Djere de prendre les devants un set à zéro.

«Aujourd’hui, c’était un peu plus compliqué physiquement. J’avais joué un match difficile hier. Je pense que ça s’est ressenti sur mon service. Après, j’ai essayé de trouver des solutions et de me battre jusqu’au bout. J’aurais eu de meilleures chances si j’avais mieux servi, mais ce sont des choses qui arrivent. J’en retire du positif et je vais apprendre de cet affrontement», a fait valoir l’athlète de 18 ans.

Après avoir éprouvé des difficultés à obtenir des points sur ses services lors de la première manche, le Québécois a été plus efficace au début du deuxième set. D’emblée, il a brisé Djere et il menait 3-2 lorsqu’une décision d’un juge de ligne est peut-être venue basculer l’issue de la rencontre.

Point tournant

En avance 40-30, Auger-Aliassime a envoyé une balle sur la ligne à la droite de Djere, mais le juge a vu la balle hors des limites du terrain. Les deux joueurs ont dû rejouer le point et le Serbe a finalement brisé Auger-Aliassime pour créer l’égalité 3-3.

«La balle était à l’extérieur. Je l’avais vue. Je pense que ce sont les deux doubles fautes à 40-0 qui m’ont coûté le deuxième set, a indiqué Auger-Aliassime. Je crois que ç’a été un point tournant pour lui. Il faut que je lui rende crédit parce qu’il a été très bon.»

Djere et Auger-Aliassime ont ensuite défendu avec succès leur service jusqu’à la 12e partie de la deuxième manche, alors que le Serbe menait 6-5. Le Québécois a sauvé quatre balles de match, mais à la cinquième, il a envoyé son coup droit dans le filet.

Auger-Aliassime a commis neuf doubles fautes lors de cet affrontement, dont six au deuxième set. Il fera tout de même une première percée en carrière dans le top 60 du circuit de l’ATP, lundi, lors de la prochaine mise à jour du classement.

«C’était une très belle progression pour moi cette semaine. C’est une bonne chose de voir mon classement grimper de la sorte et ça faisait plusieurs mois que je travaillais sur cet objectif. C’est un bon pas dans ma carrière», a ajouté le Québécois.

Djere est pour sa part passé du 90e échelon au 37e grâce à sa victoire.

Auger-Aliassime était le deuxième Canadien en autant de semaines à s’incliner en finale d’un tournoi de l’ATP. L’Ontarien Brayden Schnur avait perdu à l’Omnium de New York, un tournoi de la série ATP 250.

Milos Raonic est le dernier représentant de l’unifolié à avoir signé un titre en simple sur le circuit. Il avait triomphé en Australie, en janvier 2016.

Auger-Aliassime restera au pays pour participer à l’Omnium du Brésil, un événement de la série ATP 250 qui se déroulera cette semaine à Sao Paulo. Il aura un match revanche contre Cuevas au premier tour.

«Peut-être qu’il cherchera à se venger, mais de mon côté, je le connais mieux. Ce sera un autre match difficile, mais je serai prêt», a conclu Auger-Aliassime.