Félix Auger-Aliassime

Auger-Aliassime et Shapovalov gardent le Canada en vie à la Coupe de l’ATP

BRISBANE — Les Canadiens Félix Auger-Aliassime et Denis Shapovalov ont eu raison de Kevin Krawietz et Andreas Mies 6-3, 7-6 (4) en double pour s’imposer 2-1 face à l’Allemagne et se hisser au deuxième rang de leur groupe à la Coupe de l’ATP.

Le match de double a été nécessaire puisque le Canada a divisé les honneurs des deux simples contre les autres joueurs allemands plus tôt dans la journée.

Auger-Aliassime, 21e joueur mondial, a entrepris la journée en s’inclinant aux mains de Jan-Lennard Struff 6-1, 6-4 avant que Shapovalov, no 14, l’emporte 6-2, 6-2 aux dépens d’Alexander Zverev.

Cette victoire en double permet au Canada de conserver des espoirs de se qualifier pour les quarts de finale du tournoi, dépendant du palmarès des autres équipes. Les Canadiens auraient subi l’élimination en cas de défaite.

Les vainqueurs des six groupes et les deux meilleures équipes de deuxième place obtiendront leur laissez-passer pour les quarts de finale à Sydney. Deux quarts de finale sont prévus jeudi et deux autres le lendemain. Les demi-finales figurent au programme samedi et la finale sera présentée dimanche au stade Ken Rosewall.

Les Canadiens ont pris les devants 6-1 au bris d’égalité lors de leur match de double, mais le duo allemand a repoussé trois balles de match avant de perdre le service et d’offrir la victoire à Auger-Aliassime et Shapovalov.

Face à Shapovalov, Zverev a subi sa troisième défaite d’affilée en simple à ce tournoi. L’Allemand a commis sept doubles fautes.

Le Canada avait entrepris le tournoi avec une victoire contre le Grèce avant de s’incliner face à l’Australie.

+

LES AUTRES MATCHS

Daniil Medvedev a aidé la Russie à terminer ses matchs de groupe avec une fiche parfaite de 3-0, rejoignant ainsi l’Australie, la Serbie et la Grande-Bretagne en quarts de finale de la Coupe de l’ATP.

Medvedev a concrétisé la victoire contre la Norvège en disposant de Casper Ruud 6-3, 7-6 (6) à Perth. Karen Khachanov avait déjà mis la table en s’imposant face à Victor Durasovic 6-2, 6-1.

Medvedev, cinquième joueur mondial, rejoindra donc le Serbe Novak Djokovic, l’Australie invaincue et probablement Rafael Nadal à Sydney pour la phase éliminatoire à partir de jeudi. Seule une improbable défaite de 3-0 contre le Japon, mercredi, pourrait empêcher Nadal et ses coéquipiers espagnols, vainqueurs de la Coupe Davis, de se qualifier pour les quarts de finale.

L’Australie affrontera la Grande-Bretagne pour une place dans le carré d’as après avoir vaincu la Moldavie 3-0 sans perdre une manche, puis profité de la victoire de 2-1 de la Belgique contre la Bulgarie pour terminer en tête du groupe C. Après la victoire de David Goffin contre Grigor Dimitrov 4-6, 6-2, 6-2, la Belgique a comblé un retard d’un match et d’une manche pour enlever le match de groupe.

La défaite a été coûteuse pour les Bulgares, auparavant invaincus, qui ont glissé au troisième rang de leur groupe et sont écartés des quarts de finale.

Une formalité

L’Australie, qui s’était déjà qualifiée pour les quarts de finale en dominant le Groupe F, l’a emporté contre la Grèce à Brisbane où Nick Kyrgios a vaincu un Stefanos Tsitsipas colérique. Kyrgios, de retour d’une blessure au dos, a gagné 7-6 (7), 6-7 (3), 7-6 (5) au stade Pat Rafter.

Après avoir perdu la première manche, Tsitsipas a frappé sa raquette sur le banc, heurtant accidentellement son père et le capitaine grec Apostolos Tsitsipas à l’avant-bras. Son père s’est brièvement éloigné avant que la mère de Tsitsipas, Julia, ne sorte de la foule pour se tenir derrière le banc et sermonner son fils pour son comportement.

Auparavant, l’Australien John Millman a vaincu Michail Pervolarakis 4-6, 6-1, 7-6 (1).

Dan Evans, le joueur britannique le mieux classé, a surclassé Radu Albot 6-26-2 pour gagner son match comme Cameron Norrie l’avait fait avant lui par le même score face à Alexander Cozbinov.

Lors d’un match en soirée à Perth, l’Italie a pris une avance victorieuse de 2-0 contre les États-Unis. Fabio Fognini a battu John Isner 6-4, 7-6 (5) et Stefano Travaglia a battu Taylor Fritz 7-6 (3), 7-6 (1).  AFP

+

OSAKA REMPORTE SON PREMIER MATCH

Naomi Osaka a eu droit un entraînement prolongé à son premier match au tournoi de Brisbane, à seulement deux semaines de la défense de son titre en Australie.

Osaka a vaincu la Grecque Maria Sakkari 6-2, 6-7 (4), 6-3 et elle a maintenant rendez-vous avec l’Américaine Sofia Kenin au deuxième tour.

La double championne en Grand Chelem et ancienne numéro 1 mondiale a mis plus de deux heures et a eu besoin de 16 as pour battre Sakkari.

Dans les autres matchs de la journée de mardi, Madison Keys, huitième tête de série, a défait la qualifiée Tchèque Maria Bouzkova 6-2, 6-3. Keys affrontera la favorite locale Samantha Stosur au deuxième tour.

«Sam est toujours une adversaire redoutable, a reconnu Keys. Je pense qu’elle m’a battue chaque fois que nous avons joué l’une contre l’autre. 

«C’est également difficile d’affronter quelqu’un qui joue chez elle avec le soutien de la foule.»

La Russe Liudmila Samsonova a jusqu’à présent causé la surprise du tournoi en éliminant l’Américaine Sloane Stephens, championne des Internationaux des États-Unis en 2017, 6-4, 2-6, 6-3.

Par ailleurs, la double championne de Wimbledon, Petra Kvitova, a battu Anastasia Pavlyuchenkova 2-6, 6-1, 6-0 et la qualifiée Américaine Jennifer Brady a pris la mesure de Maria-Sharapova 3-6, 6-1, 7-6 (4).  AP