Félix Auger-Aliassime

Auger-Aliassime en quart de finale à Lyon

À la défense de son premier titre sur le circuit de l’ATP, le Québécois Félix Auger-Aliassime a effectué un bon retour en fin de deuxième manche, jeudi matin, pour remporter son match de deuxième tour à l’Omnium Sopra Steria de Lyon, en France.

Tombeur lundi en première ronde du Français Corentin Moutet, Auger-Aliassime a profité d’une pause d’une nuit pour venir à bout d’un autre joueur local, soit Antoine Hoang, en deux manches de 6-3 et 7-5.

Le joueur de L’Ancienne-Lorette tirait de l’arrière 2-5 dans le deuxième set, son adversaire gaspillant même quatre balles de set. À 4-5 dans cette manche, la noirceur a toutefois forcé la suspension du match, mercredi soir. À la reprise, jeudi matin, Auger-Aliassime a remporté trois jeux d’affilée pour mettre fin au match et accéder aux quarts de finale, où l’attend le Français Alexander Muller, 344e raquette mondiale, qui a bien profité de son laissez-passer pour avancer dans le tableau.

Classé au 170e rang de l’ATP, Félix Auger-Aliassime avait remporté son premier tournoi Challenger au même endroit, il y a un an.

«C’est toujours particulier de défendre un titre, oui, mais c’est surtout agréable de revenir dans un endroit qu’on connaît bien et qu’on apprécie. Je vais essayer de continuer sur ma lancée», disait-il au site officiel du tournoi après son match de la première ronde. Il séjourne à Lyon depuis une semaine.

Le 18 juin 2017, Auger-Aliassime est devenu le septième plus jeune joueur de l’histoire à remporter un tournoi Challenger. Un mois plus tard, il triomphait aussi à celui de Séville, profitant de son passage en Espagne pour devenir le plus jeune joueur depuis Rafael Nadal, en 2000, à grimper dans le top 200 du classement.

Félix Auger-Aliassime cherche à atteindre les demi-finales pour la première fois de la saison. Il a récemment été freiné au deuxième tour des qualifications aux Internationaux de France.