Félix Auger-Aliassime, qui avait battu le Britannique Cameron Norrie plus tôt cette semaine au premier tour, affrontera maintenant le vainqueur du duel entre le Japonais Yoshihito Nishioka et l’Espagnol Roberto Bautista Agut.

Auger-Aliassime défait Tsitsipas et atteint le 3e tour à Indian Wells

INDIAN WELLS — Félix Auger-Aliassime a remporté un match très anticipé entre deux des plus beaux espoirs du tennis masculin, samedi, se payant un membre du top-10 pour une première fois en carrière.

Le tennisman âgé de 18 ans a défait Stefanos Tsitsipas 6-4, 6-2 au deuxième tour du Masters d'Indian Wells, après seulement une heure et 18 minutes de jeu. Auger-Aliassime avait gagné ses trois duels dans les juniors contre Tsitsipas, mais il s'agissait de leur première confrontation chez les professionnels.

«Je ne savais pas à quoi m'attendre aujourd'hui parce qu'il est un joueur différent [que dans les juniors], a dit Auger-Aliassime. J'ai cru en mes moyens. Je croyais avec des chances. Mais encore une fois, j'ai bien servi aujourd'hui et ç'a été un aspect important.»

Auger-Aliassime, qui avait battu le Britannique Cameron Norrie plus tôt cette semaine au premier tour, affrontera maintenant le vainqueur du duel entre le Japonais Yoshihito Nishioka et l'Espagnol Roberto Bautista Agut.

Son compatriote Milos Raonic, de Thornhill, en Ontario, a aussi atteint le troisième tour à la suite d'une victoire de 7-6 (1), 6-4 face à l'Américain Sam Querrey.

Auger-Aliassime, qui a notamment participé à la finale du tournoi de Rio de Janeiro le mois dernier, poursuit donc sa progression après être passé du 107e au 58e rang au classement mondial de l'ATP en un mois seulement. Pour sa part, Tsitsipas occupe le 10e échelon mondial.

Tsitsipas, neuvième tête de série, était un adversaire de taille pour le Montréalais. Le Grec a notamment remporté le tournoi de Marseille à la fin février, en plus d'avoir participé aux demi-finales des Internationaux d'Australie ainsi qu'à la finale du tournoi de Dubaï la semaine dernière.

«Vous vous attendez toujours à ce qu'il cogne la balle avec puissance, mais vous ne savez pas à quoi vous attendre, à quel point il va cogner fort et ça vous place en mauvaise position, a analysé Tsitsipas. Il méritait pleinement la victoire.»

Le Montréalais a été très efficace au service, et il a rapidement imposé son rythme. D'ailleurs, après avoir concédé six balles de bris, qu'il a toutes évitées, Auger-Aliassime s'est adjugé le premier set 6-4 en 42 minutes.

Il a poursuivi sur sa lancée au deuxième set, en profitant d'une faute directe de Tsitsipas pour convertir sa première balle de bris de la manche et prendre les commandes 2-1. Auger-Aliassime en a rajouté une couche en obtenant trois balles de bris à 4-2. Il a de nouveau capitalisé sur sa première occasion, et scellé l'issue de la rencontre dès le jeu suivant.

«J'ai été capable d'être très agressif, comme lors de nos matchs dans les rangs juniors, a dit Auger-Aliassime. C'est mon style de jeu. Pour une raison quelconque, on dirait que ça fonctionne contre lui.»

Par ailleurs, Gabriela Dabrowski, d'Ottawa, et la Chinoise Yifan Xu ont défait la Roumaine Monica Niculescu et l'Américaine Abigail Spears 6-3, 6-4 dans un match de deuxième tour en double féminin. De son côté, Denis Shapovalov, de Richmond Hill, en Ontario, et l'Indien Rohan Bopanna ont gagné leur match de premier tour en double masculin 6-4, 6-4 face au Britannique Jamie Murray et au Brésilien Bruno Soares, deuxièmes têtes de série.