En début de semaine prochaine, Félix Auger-Aliassime deviendra le plus jeune joueur depuis Rafael Nadal à se hisser dans top 200 du classement de l'ATP.

Auger-Aliassime dans le top 200

En remportant son match de quart de finale à la Coupe de Séville, jeudi, Félix Auger-Aliassime s'assurait de grimper dans le top 200 du classement mondial de l'ATP, en début de semaine. Il deviendra ainsi le plus jeune joueur de tennis à réussir l'exploit depuis l'Espagnol Rafael Nadal, en 2002.
À son retour sur le circuit Challenger, Auger-Aliassime reprend donc là où il avait laissé, en juin, avant d'être tenu à l'écart du jeu pendant deux mois en raison d'une blessure à un poignet. Le joueur de 17 ans de L'Ancienne-Lorette, classé 226e avant le début de la Copa Sevilla, n'a fait qu'une bouchée du Japonais Taro Daniel, 121e raquette mondiale, en deux sets expéditifs de 6-1 et 6-0. Le membre du Centre national d'entraînement, à Montréal, a fait le travail en 50 minutes contre son rival japonais. Il a réussi six as, conservant un taux d'efficacité de 94 % sur sa première balle de service.
«Étape importante en quart-de-finale pour Félix Auger-Aliassime, assuré de faire sa rentrée dans le top 200, lundi. Le plus jeune depuis Nadal», disait-on sur le compte Twitter de l'ATP Challenger Tour à la conclusion de son match, jeudi. Le Québécois, qui a fêté son 17e anniversaire voilà peine un mois, affrontera le cinquième favori du tournoi de Séville, le Serbe Filip Kajinovic, âgé de 25 ans. Kajinovic est classé au 126e mondial.
Éliminé au deuxième tour des qualifications des Internationaux des États-Unis, où son compatriote Denis Shapovalov a encore soulevé les passions, Auger-Aliassime semble donc bien remis de la blessure qui l'a tenu à l'écart, cet été. En juin, à Lyon (France), il était devenu le plus jeune joueur de l'histoire, à 16 ans, à remporter un tournoi de catégorie Challenger.