Dans les équipes canadiennes, seul le milieu de terrain Alejandro Pozuelo (10), du Toronto FC, figure parmi les finalistes pour un titre individuel, celui de nouveau venu de l’année dans la MLS.

Aucun joueur de l'Impact en lice pour des honneurs en MLS

MONTRÉAL — Après une saison laborieuse qui s’est terminée par une troisième exclusion des séries éliminatoires en autant de saisons, l’Impact de Montréal ne compte aucun représentant pour les honneurs individuels de la MLS.

C’est la quatrième année d’affilée qu’aucun joueur de l’Impact n’est en nomination pour un titre individuel. En 2015, Laurent Ciman avait été élu à titre de meilleur défenseur tandis que Didier Drogba avait été l’un des trois finalistes pour le titre de meilleur nouveau venu.

Des deux autres équipes canadiennes, seul le milieu de terrain Alejandro Pozuelo, du Toronto FC, figure parmi les finalistes pour un titre individuel, celui de nouveau venu de l’année dans la MLS.

Ce trophée est décerné à un joueur ayant une expérience au soccer professionnel et qui en était à ses débuts dans la MLS cette saison.

Carles Gil du Revolution de la Nouvelle-Angleterre et Heber du New York City FC sont les autres finalistes.

Pozuelo s’est joint au Toronto FC le 4 mars comme joueur désigné. Il a pris part à 30 matchs de ligue en 2019 et il a mené l’équipe avec 12 buts et 12 passes.

L’athlète de 28 ans a également été nommé au sein de l’équipe d’étoiles de la MLS cette saison et il a été de la formation partante contre l’Atletico Madrid.

Pozuelo a fait ses débuts en MLS le 29 mars contre le New York City FC. Il a alors marqué deux buts et ajouté une passe lors d’une victoire de 4-0.

Il a aidé le onze torontois à compiler une fiche de 13-10-11 cette saison, ce qui lui a conféré le quatrième rang dans l’Association Est et une place en éliminatoires.

Le Toronto FC accueille D.C. United, samedi, à son premier match éliminatoire.

Après avoir dominé la ligue en 2019 avec 21 victoires et seulement quatre défaites, le Los Angeles Football Club a vu quatre de ses représentants se classer parmi les finalistes.

Il s’agit de Carlos Vela (joueur le plus utile à son équipe), Walker Zimmerman (défenseur de l’année), Bob Bradley (entraîneur de l’année) et de Mark-Anthony Kaye (meilleur retour).

Vela fera la lutte avec Zlatan Ibrahimovic, du Galaxy de Los Angeles, et Josef Martinez, d’Atlanta United, pour le titre de joueur le plus utile à son équipe, nommé en l’honneur de Landon Donovan.