Depuis le début de 2016, l'étoile du tennis Maria Sharapova et la nageuse Yulia Efimova ont subi des tests positifs au meldonium, un produit qui vise à améliorer l'endurance.

Au tour de la LNH d'interdire le meldonium

La Ligue nationale de hockey a ajouté le meldonium à la liste des substances interdites.
Le commissaire adjoint Bill Daly a confirmé cette information dans un courriel acheminé à l'Associated Press mercredi.
La nouvelle avait d'abord été rendue publique par TASS, l'agence de nouvelles de la Russie.
La modification entrera en vigueur au début de la saison à venir.
La LNH et l'Association des joueurs devaient conclure un accord pour procéder à un tel ajout.
Selon Daly, cette décision a été prise pour les mêmes raisons invoquées par l'Agence mondiale antidopage le 1er janvier.
Maria Sharapova, quintuple championne du grand chelem et ancienne n<sup>o</sup> 1 mondiale, a échoué à un contrôle antidopage au meldonium aux Internationaux d'Australie en janvier et la Fédération internationale de tennis lui a imposé une suspension de deux ans.
Depuis le début de 2016, l'étoile du tennis Maria Sharapova et la nageuse Yulia Efimova ont subi des tests positifs au meldonium, un produit qui vise à améliorer l'endurance.
Sharapova a déposé appel de la suspension de deux ans qui lui a été imposée.