Andrei Markov devra au minimum rater les trois prochains matchs de l'équipe, incluant celui de jeudi en Floride ainsi que celui du 31 décembre à Pittsburgh contre les Penguins.

Au moins trois autres matchs sans Andrei Markov

Le Canadien devra se débrouiller sans son général à la défense pendant quelque temps encore. Andrei Markov, qui n'a pas joué depuis le 17 décembre à Washington, n'était pas à bord de l'avion de l'équipe en direction de Tampa Bay, et il ne sera pas non plus du match de mercredi soir face au Lightning.
En fait, Markov devra au minimum rater les trois prochains matchs de l'équipe, incluant celui de jeudi en Floride ainsi que celui du 31 décembre à Pittsburgh contre les Penguins, selon ce qu'a fait savoir l'entraîneur-chef Michel Therrien après l'entraînement de mardi à l'Amalie Arena.
La direction montréalaise a de plus confirmé une blessure à l'aine concernant son vétéran défenseur, qui va rater ce soir un quatrième match de suite depuis sa malchance lors du match contre les Capitals.
«Ça nous affecte beaucoup, c'est un joueur qu'on ne peut pas vraiment remplacer, a expliqué le défenseur Nathan Beaulieu. Il nous donne beaucoup de minutes de jeu, et on le voit autant en avantage qu'en désavantage numérique. Comme j'ai dit, on ne peut pas vraiment le remplacer, mais on va faire de notre mieux.»
Jeff Petry, qui joue ces jours-ci le meilleur hockey de sa carrière, selon Michel Therrien, estime que le Canadien doit tout simplement s'accrocher sans Markov. «Les blessures, on va avoir à composer avec ça, et c'est à nous de trouver une façon de faire le travail», a-t-il ajouté.
Malgré ça, il y a tout de même une bonne nouvelle à signaler sur le front défensif : Alexei Emelin, qui avait raté les deux derniers matchs en raison d'une naissance, sera de retour mercredi soir, aux côtés de Shea Weber comme il se doit.
«On est heureux qu'il soit là, a commenté Michel Therrien. Sa femme devait donner naissance [à un troisième enfant], et la décision, au final, appartenait au joueur. S'il désirait rester auprès de sa femme, on allait respecter cette décision. C'est ce qu'on a fait.»
De nouveaux trios
Emelin, homme de peu de mots, a expliqué qu'il était «excité» et «heureux» d'être de retour avec l'équipe. À l'entraînement, Beaulieu formait le deuxième duo défensif avec Petry, et Barberio et Redmond composaient le troisième duo.
Par ailleurs, Michel Therrien a laissé entendre qu'il ne faudrait pas se surprendre de remarquer de nouveaux trios lors du match contre le Lightning. À l'entraînement, Alexander Radulov était du deuxième trio, avec Torrey Mitchell et Paul Byron.
Radulov, qui n'a aucun point à ses six derniers matchs, devra en faire un peu plus, de toute évidence. «Il faut qu'on soit plus productif en attaque, et on va prendre des décisions en conséquence», a expliqué Michel Therrien.