Manuel Margot a effectué un spectaculaire attrapé dans le champ droit, passant même par-dessus la clôture délimitant le terrain des gradins situés près de la zone des fausses balles. Margot s’est relevé et a pointé le gant en l’air pour montrer à l’officiel qu’il avait bel et bien capté la balle, et ce, après un sprint sur une distance de 102 pieds.
Manuel Margot a effectué un spectaculaire attrapé dans le champ droit, passant même par-dessus la clôture délimitant le terrain des gradins situés près de la zone des fausses balles. Margot s’est relevé et a pointé le gant en l’air pour montrer à l’officiel qu’il avait bel et bien capté la balle, et ce, après un sprint sur une distance de 102 pieds.

Attrapé spectaculaire, circuit, Margot fait tout pour les Rays [VIDÉO]

Bernie Wilson
Associated Press
SAN DIEGO - De retour au stade où il a commencé sa carrière dans le Baseball majeur, Manuel Margot a offert une superbe performance aux Rays de Tampa Bay.

Margot a claqué un circuit de trois points après que les Astros de Houston eurent commis une erreur cruciale et les Rays ont gagné 4-2, lundi, au Petco Park de San Diego.

Margot a frappé un circuit contre Lance McCullers fils après deux retraits en première manche. Une manche plus tard, il a effectué un spectaculaire attrapé dans le champ droit, passant même par-dessus la clôture délimitant le terrain des gradins situés près de la zone des fausses balles.

Margot s’est relevé et a pointé le gant en l’air pour montrer à l’officiel qu’il avait bel et bien capté la balle, et ce, après un sprint sur une distance de 102 pieds.

Son circuit a grandement aidé les Rays à prendre les devants 2-0 dans la série de championnat de l’Américaine, mais c’est son attrapé qui fera jaser un peu plus longtemps.

«En approchant, on ne se rend pas vraiment compte de la hauteur de la clôture. Quand tu passes par-dessus, tu réalises que c’est un peu plus profond que prévu et c’est là que j’ai eu un peu peur», a mentionné Margot.

Le voltigeur des Rays a pu cogner sa longue balle en raison d’un mauvais relais du joueur de deuxième but des Astros José Altuve et d’un peu de nonchalance du joueur de premier but Yuli Gurriel lors d’un roulant de Ji-Man Choi. La manche aurait dû se terminer sur ce jeu, mais l’erreur a coûté cher.

Margot a joué avec les Padres de San Diego de 2016 à la dernière saison morte, quand il a été échangé aux Rays. Il n’avait joué qu’un match au champ droit en 2016 et le reste du temps avec les Padres, il patrouillait le centre.

«D’avoir cette capacité à savoir où tu es et de se commettre de la sorte en plus de garder la balle, c’est très impressionnant», a déclaré le gérant des Rays, Kevin Cash.


« En approchant, on ne se rend pas vraiment compte de la hauteur de la clôture. Quand tu passes par-dessus, tu réalises que c’est un peu plus profond que prévu et c’est là que j’ai eu un peu peur »
Manuel Margot

Le vétéran lanceur de 36 ans Charlie Morton, qui a aidé les Astros à remporter la Série mondiale en 2017, a porté à 4-0 sa fiche et à 0,90 sa moyenne de points mérités au cours de deux dernières années en séries avec les Rays.

La troupe de Tampa Bay a dû résister à une tentative de remontée des Astros en neuvième manche. Le releveur Nick Anderson a rempli les sentiers à deux occasions. Un point est venu marquer quand George Springer s’est commis dans un double-jeu. Après avoir permis un but sur balles à Altuve et à Michael Brantley, Anderson a forcé Alex Bregman à frapper une chandelle pour mettre fin à la rencontre.

Le troisième affrontement de cette série quatre de sept aura lieu mardi soir. Les Rays enverront Tyler Glasnow au monticule et il fera face à José Urquidy. Comme la série est disputée sur un site neutre, à San Diego, les Astros agiront à titre d’équipe à domicile au cours des deux prochaines parties et pour la cinquième, si elle est nécessaire.

11 retraits au bâton

À un certain moment, McCullers a retiré 14 frappeurs de suite, dont neuf sur des prises, avant d’accorder un coup de quatre buts à Mike Zunino, en septième manche. Le partant des Astros a terminé le match avec 11 retraits au bâton.

Le joueur d’arrêt-court des Astros Carlos Correa a frappé une longue balle contre Pete Fairbanks, en sixième manche. Il s’agissait de son cinquième circuit des séries.

La formation texane se retrouve en série de championnat de l’Américaine pour une quatrième année consécutive et elle tente d’atteindre la Série mondiale pour une troisième fois pendant cette séquence.

Les Rays cherchent à accéder à la classique automnale pour une première fois depuis qu’ils ont perdu contre les Phillies de Philadelphie, en 2008.

Les équipes qui mènent 2-0 ont gagné 72 des 85 séries quatre de sept.

«Ce n’est pas un match habituel demain. Il faut absolument gagner, a insisté Correa. Tu ne veux pas tirer de l’arrière 0-3 contre une équipe comme les Rays.»