Le but d'Anthony Jackson-Hamel (à droite) marqué dans le temps additionnel a procuré à l'Impact sa première victoire de la saison

Atlanta 1/Montréal 2: Jackson-Hamel brille en fin de match

Une déviation habile d'Anthony Jackson-Hamel pendant la troisième minute des arrêts de jeu a permis à l'Impact de Montréal de signer sa première victoire de la saison, un gain de 2-1, samedi, contre l'Atlanta United.
Réduit à 10 à la toute fin de la première demie, Atlanta semblait sur le point d'arracher un point à l'Impact. Jackson-Hamel a toutefois dévié une frappe de Hernán Bernardello avec l'intérieur de son pied droit et le ballon a abouti dans le filet. Le gardien Alec Kann a été pris à contre-pied sur la séquence.
Ignacio Piatti avait marqué sur un penalty à la suite de l'expulsion de Leandro Gonzalez Pirez en première demie. L'Impact (1-2-3) a ainsi évité de connaître son pire début de saison depuis 2014, quand il avait attendu son huitième match avant de signer une première victoire (0-4-3).
Kenwyne Jones a fait bouger les cordages pour Atlanta (2-2-2).
Le défenseur de l'Impact Victor Cabrera a quitté le match à la 20e minute et Hassoun Camara a pris la relève dans l'axe tandis que Chris Duvall a fait son entrée sur le flanc droit. Cabrera a semblé se blesser à la jambe droite en tentant un tacle par derrière.
L'Impact sera de retour en action samedi prochain, quand il rendra visite à l'Union de Philadelphie.
Une longue souffrance avant la libération
Les deux équipes ont menacé tour à tour lors du premier quart d'heure de jeu, sans toutefois trouver le fond du filet.
Après un creux de vague, le jeu s'est animé de nouveau avec environ 15 minutes à faire à la demie. Calum Mallace a décoché une belle frappe qui a dévié sur un rival avant de forcer Kann à plonger à sa droite pour repousser le ballon.
Le United a finalement ouvert la marque à la 40e minute. Le dégagement du gardien Evan Bush a été intercepté au milieu du terrain par les visiteurs, qui ont pu orchestrer une contre-attaque rapide. Hector Villalba a rejoint Jones dans l'espace entre Laurent Ciman et Camara et le colosse de Trinité-et-Tobago a calmement inscrit son premier but en carrière dans la MLS.
Alors que la fumée commençait à sortir des oreilles des joueurs de l'Impact, frustrés par la tournure des événements et les décisions de l'arbitre Alan Kelly, le vent a tourné à la toute fin des arrêts de jeu.
Kelly a sorti le carton rouge à l'endroit de Gonzalez Pirez, quand il est entré en contact avec l'attaquant de l'Impact Matteo Mancosu dans la surface de réparation des visiteurs. La décision semblait sévère, mais Piatti en a profité pour ramener tout le monde à la case départ avant de retraiter au vestiaire pour la mi-temps.
Malgré son désavantage numérique, Atlanta a bien fait pour limiter les occasions de l'Impact au retour de la pause. Kann a été alerte pour capter une tête de Duvall à la 53e minute. Puis Piatti a bousillé une belle montée de Ballou Jean-Yves Tabla, qui a fait son entrée à la 62e minute, en ratant le cadre à la 64e.
Piatti a aussi raté une belle occasion de jouer les héros à la 82e minute, quand sa puissante frappe décochée du haut de la surface est passée au-dessus le filet.
Jackson-Hamel a finalement inscrit le but libérateur, quelques instants avant le coup de sifflet final.