Antony Auclair a été retenu dans la formation finale des Buccaneers de Tampa Bay dans la NFL en vue de la prochaine saison.

Antony Auclair perce l'alignement des Bucs

Antony Auclair peut enfin souffler. L’ancien du Rouge et Or de l’Université Laval a été retenu dans la formation finale des Buccaneers de Tampa Bay dans la NFL en vue de la prochaine saison.

Les équipes avaient jusqu’à samedi après-midi pour atteindre le nombre limite de 53 joueurs dans leur alignement respectif. L’ailier rapproché sera jumelé à Alan Cross, Cameron Brate et O.J. Howard à sa position. Dernièrement, trois autres ailiers rapprochés avaient été retranchés par l’organisation de la Floride.

Le Beauceron de 25 ans en sera à sa deuxième saison avec les Bucs, lui qui avait réussi à se tailler une place dans la formation en 2017. L’an dernier, il a capté deux passes pour un total de 25 verges en ayant participé à huit rencontres, dont trois comme partant.

Auclair s’est payé une petite peur au camp de printemps lorsqu’il s’est déchiré un ligament à la cheville.

Dans un entretien avec Le Soleil en juillet, une semaine avant le début du camp de présaison, le Québécois de 6’5’’ et 273 lb disait se sentir confiant à sa deuxième présence. «Ça fait un an que je suis ici, alors c’est complètement différent de l’année passée. J’ai fait de grands pas en un an et les entraîneurs l’ont vu aussi. Je joue plus vite, je pense moins. Je suis meilleur, mais les attentes sont aussi plus élevées pour la deuxième année. Je devrai vraiment amener mon jeu à un niveau supérieur».

«Dans la NFL, il y a toujours de la pression. Si tu ne fais pas ta job, il y a tout le temps quelqu’un de plus jeune ou de moins cher pour la prendre. C’est là que tu te mets à te demander si tu dois aider les autres gars! Et s’il te dépasse parce que tu l’as aidé?» s’était-il interrogé.

Les Buccaneers de Tampa Bay amorceront leur saison dimanche prochain, le 9 septembre, au domicile des Saints de La Nouvelle-Orléans. Ils reviendront ensuite à la maison pour l’ouverture locale au stade Raymond James pour y croiser le fer avec les champions du dernier Super Bowl, les Eagles de Philadelphie, puis avec les Steelers de Pittsburgh. La cinquième semaine du calendrier régulier sera celle de congé pour l’équipe d’Auclair.

En quatre matchs présaison, les Bucs ont montré une fiche de deux victoires, contre les Dolphins de Miami et les Titans du Tennessee, et deux défaites, face aux Lions de Detroit et aux Jaguars de Jacksonville.