Andy Murray prend une pause pendant son entraînement de lundi.

Andy Murray content de revenir

LONDRES — Andy Murray se dit enthousiasme à revenir au jeu cette semaine au tournoi de Queen’s, qui sert de préambule à celui de Wimbledon, qui débutera le 2 juillet.

Le Britannique de 31 ans, qui n’a pas joué depuis son revers en quarts de finale du dernier tournoi de Wimbledon il y a 11 mois, se mesurera à l’Australien Nick Kyrgios au premier tour. «J’ai vraiment hâte de jouer de nouveau», a dit l’ex-numéro un mondial dans sa chronique régulière pour la BBC. «Même si je serai nerveux, ce sera super d’être finalement de retour sur le court.

«Dans le sport, on joue pour gagner, mais quand on est à l’écart de ce que l’on aime pendant presqu’un an, on réalise que l’on joue parce que l’on aime ça. Je n’ai pas commencé à joueur pour remporter Wimbledon ou devenir numéro un mondial. Je n’ai jamais cru que ce sont des choses que j’allais réaliser, ou quelque chose à quoi je pensais lorsque j’étais enfant. Je jouais au tennis parce que j’aimais ça et continué à le faire tout au long de ma carrière.»

Murray, qui a gagné le titre à Wimbledon en 2013 et en 2016, a subi une opération à une hanche en janvier. «Quand, après six mois à l’extérieur de la compétition, tu ne te sens pas aussi bien que tu le voudrais et que tout indique qu’une opération sera nécessaire, c’est le point le plus bas que tu peux atteindre au niveau professionnel.

«Les gens peuvent dire “Oh, tu es chanceux”, et je suis conscient que nous le sommes, de pouvoir gagner notre vie à jouer au tennis. Mais c’est ce que je fais depuis que je suis enfant et quand tu es incapable de faire ce que tu aimes, c’est difficile.»

Par ailleurs, Denis Shapovalov n’a fait que passer au tournoi de Queen’s, Gilles Muller lui infligeant un revers de 7-6 (7) et 7-6 (6), lundi à Londres. Le Canadien est 23e au monde, Muller 46e. Le tennisman du Luxembourg a atteint les demi-finales du tournoi l’an dernier.