Andreescu, de Mississauga, n’a pas joué depuis qu’elle a subi une blessure au genou gauche lors des finales de la WTA en Chine, fin octobre.

Andreescu toujours blessée, s’absente du Masters d’Indian Wells

INDIAN WELLS, Calif. — L’Ontarienne Bianca Andreescu a annoncé qu’elle se retirait du Masters d’Indian Wells, samedi.

Andreescu, de Mississauga, n’a pas joué depuis qu’elle a subi une blessure au genou gauche lors des finales de la WTA à Shenzhen, en Chine, à la fin du mois d’octobre. La joueuse âgée de 19 ans était supposée d’effectuer son retour au jeu à Indian Wells. Il faudra donc patienter encore un peu.

«Comme beaucoup d’entre vous le savent, j’ai subi une blessure l’année dernière lors des finales de la WTA. Ç’a pris du temps pour récupérer et, bien que j’avais hâte de revenir sur le terrain pour défendre mon titre à Indian Wells, malheureusement je ne suis toujours pas à 100 pour cent», a-t-elle déclaré dans un communiqué diffusé par le compte Twitter officiel du tournoi d’Indian Wells.

«Je vous remercie tous pour votre soutien, et bien que je sois déçue de ne pas participer la semaine prochaine à ce tournoi où j’ai de si bons souvenirs, je préfère me concentrer sur ma rééducation de manière à effectuer mon retour au jeu le plus rapidement possible», a-t-elle conclu.

L’an dernier, Andreescu avait obtenu un laissez-passer pour le tableau principal. Elle avait ensuite connu un parcours de rêve, qui avait culminé avec la conquête de son premier titre en carrière sur le circuit de la WTA.

Fernandez obtient son laissez-passer

Un peu plus tôt samedi, la Québécoise Leylah Annie Fernandez a obtenu un laissez-passer pour le tableau principal féminin.

Fernandez, qui pointe au 126e échelon mondial, s’était incliné en quarts de finale au tournoi de Monterrey devant la favorite du tournoi et septième raquette mondiale, Elina Svitolina, vendredi.

Depuis sa spectaculaire victoire contre la Suissesse Belinda Bencic en Fed Cup le 8 février, la Lavalloise âgée de 17 ans avait gagné huit de ses neuf matchs suivants, incluant deux victoires lors de matchs de qualifications. Elle n’avait concédé que trois sets à ses rivales.

Sa seule défaite, avant celle contre Svitolina, était survenue dimanche dernier face à Heather Watson, en finale du tournoi d’Acapulco.

Du côté masculin, le Québécois Félix Auger-Aliassime, Denis Shapovalov, Milos Raonic et Vasek Pospisil font tous partie du tableau principal en simple.