Bianca Andreescu est la joueuse ayant gagné le plus de matchs cette année avec 25.

Andreescu, sur son nuage, va défier Muguruza à Indian Wells

INDIAN WELLS — La Canadienne Bianca Andreescu, révélation du début de saison, ne s’arrête plus de gagner : elle s’est qualifiée mardi pour les quarts de finale du tournoi d’Indian Wells où elle sera opposée à l’Espagnole Garbine Muguruza.

Andreescu, 60e mondiale à 18 ans, a dominé la Chinoise Wang Qiang (18e) en deux sets 7-5, 6-2 en 8e de finale.

Entrée dans le tableau principal grâce à une invitation (wild-card), elle est d’ores et déjà assurée d’être dans le top 50 mondial à l’issue du tournoi californien.

Mais la Canadienne, 152e au classement WTA en début d’année, ne veut pas s’arrêter en si bon chemin, alors qu’elle est la joueuse ayant gagné le plus de matchs cette année (25).

Méditation

«Tous ces chiffres, les victoires, le classement, peuvent donner le tournis, mais je n’y pense pas vraiment, je les “bloque” quand je vois qu’on en parle sur les réseaux sociaux», a expliqué la joueuse de Thornhill (Ontario) qui pratique la méditation depuis l’âge de... douze ans.

«Mais j’aime rêver en grand, je pense que j’ai déjà réussi quelque chose d’historique ces derniers mois, mais je ne veux pas m’arrêter là», a poursuivi Andreescu qui avait atteint, à la surprise générale, début janvier la finale du tournoi d’Auckland en battant notamment Caroline Wozniacki et Venus Williams.

«Je pense que j’ai déjà très bien joué jusqu’à maintenant et qui sait, peut-être que je vais gagner ce tournoi et que je serai encore plus dans l’histoire», a-t-elle souri.

Avant de penser au titre, il lui faudra passer l’obstacle Muguruza.

L’Espagnole, ancienne N.1 mondiale et désormais 20e au classement WTA, a renversé la Néerlandaise Kiki Bertens (7e) en trois sets 5-7, 6-1, 6-4.

«Dire que je vais jouer contre elle (mercredi), c’est vraiment incroyable quand je pense au nombre de fois où je l’ai regardée jouer à la TV», a avoué Andreescu, un peu incrédule.

Shapovalov épate

Chez les hommes, son compatriote Denis Shapovalov a lui aussi continué d’épater, réglant le cas de Marin Cilic en 79 minutes, 6-4 et 6-2.

Shapovalov prenait sa revanche car Cilic l’a vaincu par le même score l’an dernier, à Bâle.

Son prochain rival en Californie sera le Polonais Hubert Hurkacz, 67e au monde. Hurkacz a éliminé Lucas Pouille et Kei Nishikori.

Mercredi, l’Ontarien Milos Raonic devrait être confronté à l’Allemand Jan-Lennard Struff.

L’Espagnol Rafael Nadal, deuxième tête de série, a gagné 6-3 et 6-1 contre Diego Schwartzman, de l’Argentine.

Marketa Vondrousova, une Tchèque de 19 ans, a écarté la Roumaine et deuxième tête de série Simona Halep, battue 6-2, 3-6 et 6-2.