La Canadienne Bianca Andreescu a été éliminée au deuxième tour du simple féminin des Internationaux de tennis d'Australie à Melbourne.

Andreescu éliminée à Melbourne

MELBOURNE — Malgré une belle démonstration de talent et de ténacité contre une adversaire de dix ans son aînée, la Canadienne Bianca Andreescu a été éliminée au deuxième tour du simple féminin des Internationaux de tennis d'Australie à Melbourne.

Au terme d'une éreintante bataille de deux heures 14 minutes, la Lettonne Anastasija Sevastova, 13e tête de série, est parvenue à arracher une victoire de 6-3, 3-6, 6-2 face à l'Ontarienne de 18 ans.

Gonflée à bloc après avoir forcé la tenue d'une troisième manche, Andreescu avait pris les devants lors du set décisif en brisant Sevastova dès le jeu initial. Cette dernière a cependant riposté avec un bris dès le jeu suivant, puis un autre, décisif, au 6e jeu lors duquel Andreescu a été blanchie.

À partir de ce moment, Andreescu, visiblement épuisée, n'a plus été en mesure de riposter aux attaques de Sevastova, perdant son service pour une troisième fois lors du huitième et dernier jeu du troisième set.

Andreescu a terminé le match avec cinq as et deux doubles fautes. Elle a obtenu plus de coups gagnants que sa rivale - 34 contre 29 - mais s'est aussi montrée beaucoup plus erratique comme le démontrent ses 49 fautes directes, soit 16 de plus que Sevastova.

Andreescu a provoqué 11 chances de bris et en a converti trois. Sevastova a inscrit cinq bris en 15 tentatives.

Pendant ce temps, la Canadienne Gabriela Dabrowski et la Chinoise Xu Yifan, troisièmes têtes de série du double féminin, ont été éliminées dès le premier tour face au tandem tchèque composé de Barbora Strycova et Marketa Vondrousova. Ces dernières ont gagné le match en trois manches de 6-2, 3-6, 6-3 en 1h55 minutes.

Chances ratées, puis le réveil

En première manche, Andreescu a fait face à trois balles de bris et si elle est parvenue à sauver les deux premières, elle a flanché à la troisième, lors du sixième jeu, lorsque son revers a surpassé la ligne de fond.

Andreescu a eu la chance d'effacer ce bris dès le jeu suivant alors qu'elle a gagné les deux premiers points au service de Sevastova. Andreescu a cependant perdu les quatre points suivants, dont les trois derniers à la suite de fautes directes au revers.

La Lettone a conclu la première manche grâce à un as, son premier du match, après 39 minutes d'action.

Andreescu a bien amorcé le deuxième set et a même profité de deux chances de bris lors du quatrième jeu, qu'elle n'a pas su exploiter. Dès le jeu suivant, Sevastova a pris l'initiative du match, profitant d'un coup droit d'Andreescu dans le filet pour réaliser un bris qui lui donnait alors une avance de 3-2.

Mais alors qu'on aurait pu penser qu'Andreescu allait s'effondrer, tout le contraire est arrivé. Après avoir survécu à trois balles de jeu grâce à autant de coups gagnants, Andreescu a récupéré le bris qu'elle venait de concéder avant de gagner les trois jeux suivants, et le deuxième set en un peu moins d'une heure.

Périple fructueux

Malgré la défaite, Andreescu aura connu un périple fructueux, gagnant 11 des 13 matchs qu'elle a joués depuis le 1er janvier. Après être passée par les qualifications, Andreescu a atteint la finale de la Classique ASB d'Auckland en Nouvelle-Zélande, la première de sa carrière sur le circuit de la WTA.

Au passage, elle a éliminé la Danoise Caroline Wozniacki et l'Américaine Venus Williams avant de s'incliner en trois manches face à l'Allemande Julia Goerges. Par la suite, elle a obtenu son billet pour le tableau principal des Internationaux d'Australie grâce à trois autres victoires lors du tournoi de qualification.