Bianca Andreescu (photo) n’a eu besoin que de 53 minutes pour éliminer la 20e joueuse mondiale, l’Espagnole Garbine Muguruza, une rivale qui compte deux titres du Grand Chelem en carrière, en plus d’une participation en finale à un autre.

Andreescu corrige Muguruza et passe en demi-finale à Indian Wells

INDIAN WELLS — La Canadienne Bianca Andreescu a infligé une correction de 6-0, 6-1 à l’Espagnole Garbine Muguruza et elle s’est qualifiée pour les demi-finales du tournoi de tennis d’Indian Wells, mercredi.

L’Ontarienne de 18 ans n’a eu besoin que de 53 minutes pour éliminer la 20e joueuse mondiale, une rivale qui compte deux titres du Grand Chelem en carrière, en plus d’une participation en finale à un autre.

Andreescu a remporté les neuf premiers jeux de l’affrontement avant que Muguruza ne parvienne finalement à gagner son service, non sans avoir été victime de quatre bris auparavant.

Andreescu, qui n’a fait face qu’à deux balles de bris, a inscrit 16 coups gagnants contre 12 erreurs directes. «C’est incroyable ce que j’ai accompli au cours des deux derniers mois. Je suis plus que reconnaissante», a déclaré Andreescu. «Aujourd’hui, je pense avoir joué mon meilleur tennis, l’un des meilleurs matchs que j’ai jamais joués.»

Détentrice du 60e échelon au début de la semaine, Andreescu a gagné 26 de ses 29 premiers matchs en simple depuis le début de 2019. Elle est assurée de se hisser parmi le top 40, peu importe le résultat de son match de demi-finale.

Facile pour Raonic

Pendant ce temps, chez les hommes, Milos Raonic a également atteint le tour suivant grâce à une victoire en deux manches de 6-4, 6-3 contre l’Allemand Jan-Lennard Struff, 55e mondial.

Raonic, 13e tête de série, a ainsi pris sa revanche contre Struff, face auquel il s’était incliné à Dubaï.

Raonic a inscrit un bris de service lors du dernier jeu de la manche initiale, aidé par une double faute de l’Allemand. Le Canadien a inscrit un autre bris dès le premier jeu de son rival au service.

En quarts de finale, Raonic croisera le fer avec le Serbe Miomir Kecmanovic, qui n’est âgé que de 19 ans et qui occupe le 130e rang au classement de l’ATP.

Son grand rival, Roger Federer, a lui aussi remporté son troisième match de suite en deux sets (6-1, 6-4), en un peu plus d’une heure face au Britannique Kyle Edmund.

Shapovalov éliminé

Le Canada n’est toutefois pas parvenu à compléter un tour du chapeau mercredi alors que Shapovalov, 24e tête de série, s’est incliné en trois manches (7-6 [3], 2-6 et 6-3) face au Polonais Hubert Hurkacz dans un autre duel de huitième de finale.

«Je ne pense pas avoir très bien joué aujourd’hui. J’ai joué de façon tendue et de façon un peu stupide, a déploré Shapovalov. J’ai été incapable de convertir quand je l’aurais souhaité. Ç’a été l’une de ces journées.»

Finalement, L’Espagnol Rafael Nadal a atteint les quarts de finale grâce à une victoire de 6-3, 6-4 contre le Serbe Filip Krajinovic mercredi.