Alyson Charles (à gauche) a conclu sa première participation à la Coupe du monde, à Calgary, avec une récolte de trois médailles de bronze.

Alyson Charles mène la nouvelle génération

CALGARY — La nouvelle génération canadienne de patineurs de vitesse sur courte piste a fait ses preuves dès son entrée en scène lors de la Coupe du monde de Calgary.

Au relais féminin, les recrues Alyson Charles et Camille de Serres-Rainville de Montréal, Courtney Sarault de Moncton, au Nouveau-Brunswick, et Claudia Gagnon, du Saguenay, ont établi un nouveau record canadien en plus de mettre la main sur la médaille de bronze, dimanche.

La Russie a raflé l’or, tandis que la Corée du Sud a remporté la médaille d’argent, devant le quatuor canadien, qui a terminé la course en 4:05,267 pour battre le record national de 4:07.628, établi en 2013.

Charles, qui a soufflé ses 20 bougies la semaine dernière, a conclu sa première participation à la Coupe du monde avec une récolte de trois médailles de bronze. Elle a terminé au troisième rang lors des deux épreuves du 500 m qu’elle a disputé à Calgary.

Avec les meilleures

«Ça s’est vraiment bien passé, plus que je le croyais, a déclaré Charles. Je suis très fière de moi, de ce que j’ai accompli et ce que nous venons de faire au relais. La chimie est bonne.»

«Nous méritons de compétitionner avec les meilleures du circuit et nous sommes prêtes.»

Sarault, qui en était également à ses balbutiements sur le circuit mondial, a terminé au pied du podium dimanche, au 1000 m, après avoir décroché la médaille d’argent au 1500 m samedi. À 23 ans, Gagnon était la patineuse la plus âgée au sein de l’équipe féminine, alors que Sarault et Serres-Rainville sont respectivement âgées de 18 et 19 ans.

La Coupe du monde de Calgary amorçait non seulement la saison 2018-2019 de l’équipe nationale canadienne, mais aussi le prochain cycle olympique en vue des Jeux olympiques de Pékin, en 2022.

Le relais masculin n’a pas été en mesure de grimper sur le podium. Ils étaient pourtant en tête du relais de 5000 m, avant que Sam Girard ne chute.

Charles Hamelin, Girard, Charle Cournoyer et Pascal Dion ont eux aussi établi un nouveau record canadien grâce à une course de 6:29.414, mais ont terminé au quatrième rang, derrière les Hongrois — qui ont établi un nouveau record mondial à 6:28,625, les Sud-Coréens et les Néerlandais.

La Chine a remporté le relais mixte, composé de deux hommes et deux femmes.

La Néerlandaise Suzanne Schulting a raflé l’or au 1000 m féminin, devant la Russe Sofia Prosvirnova et la Française Véronique Pierron.

Lara van Ruijven, des Pays-Bas, et Fan Kexin, de la Chine, ont terminé au premier et au deuxième rang devant Charles, à l’épreuve féminine du 500 m.

Les patineurs se retrouveront le week-end prochain à Salt Lake City pour disputer la prochaine étape de la Coupe du monde.