Dans la défaite de mercredi contre le Rouge et Noir d'Ottawa, le receveur des Alouettes Nik Lewis a capté huit passes pour 64 verges et un touché.

Alouettes: Nik Lewis dans un club sélect

Nik Lewis fait maintenant partie d'un groupe très sélect.
Le vétéran receveur a atteint le plateau des 1000 attrapés, mercredi soir, lors d'un revers de 24-19 des Alouettes de Montréal aux mains du Rouge et Noir d'Ottawa. Âgé de 35 ans, Lewis n'est devenu que le quatrième joueur de l'histoire de la Ligue canadienne de football à réaliser cet exploit, après Geroy Simon, Ben Cahoon et Terry Vaughn.
«Ça veut dire beaucoup parce que quand tu penses à la constance et au travail acharné, c'est le plateau que tu regardes en premier, a affirmé Lewis, jeudi. Après m'être blessé en 2013, ça semblait si loin.»
Il totalise maintenant 1003 attrapés pour des gains de 12 387 verges et 71 touchés. Lewis n'a besoin que de 27 réceptions pour battre le record de Simon. Et s'il amasse 1000 verges par la voie des airs, il égalerait le record de 11 saisons de Vaughn.
Ce qui n'est pas mauvais pour un joueur invité de l'Université Southern Arkansas, en deuxième division américaine.
«Je n'ai jamais pensé que j'allais jouer au football professionnel, a avoué Lewis. Mes parents y ont cru, tout comme d'autres coéquipiers à l'université. Tu ne te vois pas vraiment devenir un membre du Temple de la renommée ou battre des records.»
Sa dernière saison?
Lewis a passé ses 11 premières saisons dans la Ligue canadienne de football avec les Stampeders de Calgary, remportant la coupe Grey en 2008 et en 2014. Il s'est ensuite entendu avec les Alouettes.
Après avoir capté 70 ballons pour des gains de 743 verges et deux touchés en 2015, Lewis a réussi 102 attrapés et il a amassé 1136 verges et trois touchés la saison dernière. Il a signé un contrat de deux ans pendant la saison morte, mais il ne pense pas voir la fin de ce pacte.
«Il y a quelques scénarios dans lesquels je me vois revenir au jeu pour une autre saison, mais ce sera probablement ma dernière année, a insisté Lewis. Je ne veux simplement pas confirmer que c'est ma dernière saison et en jouer une autre par la suite. J'aimerais retourner en séries avant de prendre ma retraite.»
Lewis est resté parmi les meilleurs receveurs de la LCF malgré son physique atypique (cinq pieds 10 pouces et 240 livres). Les receveurs sont habituellement rapides et plus longilignes.
«Je suis tout de même très athlétique. Je peux sauter et je peux bien courir, a déclaré Lewis. J'ai l'impression que ça diminue ce que j'ai accompli et tous les efforts que j'ai mis.»
Pas les débuts espérés
Les Alouettes ont porté à 2-3 leur fiche à la suite de la défaite de mercredi. Ce n'était pas ce qui était attendu de l'équipe après l'acquisition du quart Darian Durant, pendant la saison morte. Ce dernier a lancé six passes de touché et il a été victime d'autant d'interceptions.
Lewis a toutefois l'impression que l'attaque montréalaise s'améliore et il reste optimiste en ce qui a trait aux objectifs de l'organisation.
«Nous n'avons inscrit que 19 points, mais nous avons obtenu 517 verges à l'attaque, a-t-il observé. Nous avons eu le ballon à l'intérieur de la ligne de 10 à deux occasions, mais nous n'avons pas marqué et nous avons commis quatre revirements. Nous nous sommes donné une chance de gagner. J'essaie de dire à Darian qu'il n'a pas à être le sauveur. Nous avons assez de munitions pour grimper au sommet de la ligue.»
Michael Oher
Michael Oher libéré par les Panthers
L'équipe de football des Panthers de la Caroline a résilié jeudi pour raisons médicales le contrat de Michael Oher, dont l'histoire personnelle a inspiré le film The Blind Side. Oher, qui évolue au poste de bloqueur, portait depuis 2015 le maillot des Panthers et avait participé au Super Bowl 2016 contre les Broncos de Denver. Le joueur n'a disputé que trois matchs la saison dernière, avant d'être placé sur la liste des joueurs blessés après avoir été victime d'une commotion cérébrale.
En huit saisons dans la NFL depuis ses débuts en 2009, il a disputé 110 matchs avec Baltimore (2009-2013), Tennessee (2014) et Caroline (2015-2016). Il a remporté avec les Ravens de Baltimore le Super Bowl 2012. Oher, 31 ans, avait fait l'objet en 2006 d'un livre qui racontait son parcours d'adolescent trimballé de famille d'accueil en famille d'accueil. Quasi illettré et obligé parfois de vivre dans la rue, il est devenu un phénomène du football après avoir été adopté par une famille aisée. Grâce à la famille Tuohy, Oher, surnommé «Big Mike», avait pu poursuivre ses études jusqu'à l'université où il a été repéré par une équipe professionnelle de la NFL.  AFP
Chris Johnson reste en Arizona
Les Cardinals de l'Arizona ont accordé jeudi un contrat d'une saison au vétéran porteur de ballon Chris Johnson. Âgé de 31 ans, Johnson aura la tâche d'appuyer le porteur de ballon étoile David Johnson. Chris Johnson a disputé les deux dernières campagnes avec les Cardinals. Il a participé à seulement quatre rencontres en 2016 en raison d'une blessure à l'aine. Johnson a dominé les Cardinals en 2015 avec une récolte de 814 verges de gains en 196 courses. Son rôle a toutefois diminué avec l'émergence de David Johnson. Au cours de sa carrière, Chris Johnson a été invité à trois reprises au Pro Bowl et il est l'un des sept joueurs de l'histoire de la NFL à avoir connu une campagne d'au moins 2000 verges de gains au sol. Il a accumulé 2006 verges de gains en 2009 avec les Titans du Tennessee.  AP