Johnny Manziel a quand même trouvé le moyen d’être positif, alors qu’il continue à s’ajuster au football canadien. «Les choses commencent à avoir du sens sur le terrain», a-t-il noté.

Alouettes 22 / Argos 26: Manziel demeure sans victoire

TORONTO — James Franklin a volé la vedette à Johnny Manziel et les Alouettes de Montréal ont encaissé une cinquième défaite de suite, 26-22, samedi, face aux Argonauts de Toronto.

Franklin a égalé un record de la LCF grâce à deux touchés au sol. Il en totalise 14 cette saison, le même total que Doug Flutie en 1991.

De son côté, Manziel a complété 23 de ses 30 passes pour 220 verges de gains et il a lancé une passe de touché de 11 verges à Eugene Lewis. Toutefois, il est demeuré sans victoire en six départs dans la LCF. Il a aussi été victime d’une interception.
«Nous avons mieux joué, mais pas suffisamment bien pour gagner, a noté Manziel. Nous n’avons simplement pas gagné.
«C’est l’histoire de notre saison.»

Manziel trouvait quand même le moyen d’être positif, alors qu’il continue à s’ajuster au football canadien.
«Les choses commencent à avoir du sens sur le terrain», a-t-il noté.

Un retour d’interception de 37 verges de Tevaughn Campbell pour un touché avec 6:14 à faire au troisième quart a permis aux Alouettes (3-13) de creuser l’écart à 21-13.

Des placements de Drew Brown sur 37 et 38 verges ont ensuite ramené les Argonauts à deux points de leurs rivaux avec six minutes à faire à la rencontre. Le botteur des Alouettes Boris Bede a toutefois été imprécis sur une tentative de placement avec 2:56 à faire, se contentant d’un simple.

Les Argonauts ont ensuite traversé le terrain et Franklin a atteint la zone des buts sur une faufilade avec 59 secondes à faire, plaçant les Argonauts en avant pour de bon. Les Argonauts (4-12) ont ainsi mis fin à une série de huit défaites.

Le porteur de ballon des Alouettes William Stanback a accumulé 118 verges de gains sur 10 courses, dont 72 sur le dernier jeu du premier quart. Lewis a capté huit passes pour 100 verges de gains.

«Il n’y a pas de victoire morale, mais nous sommes compétitifs, a affirmé l’entraîneur-chef des Alouettes, Mike Sherman. J’espère que nous allons franchir cette dernière étape et commencer à gagner.»

Malgré quelques beaux jeux, l’offensive des Alouettes a été victime de son manque d’opportunisme près de la zone des buts.
Bede a été 2-en-4, réussissant des placements de 24 et 37 verges, mais étant imprécis sur 40 et 39 verges.

Franklin a complété 26 de ses 37 passes pour 277 verges de gains. Il a été victime de deux interceptions.

«Ce que j’ai le plus aimé, c’est comment les gars sont restés positifs», a mentionné Franklin au sujet de la réaction de l’équipe après l’interception ramenée pour un touché par Campbell.

«Je dois leur donner crédit pour la manière dont ils agissent avec moi. (Le record de Flutie) est un exploit particulier. Les gars étaient vraiment contents pour moi et c’est un effort collectif. Ce sera mon nom qui sera écrit dans le livre des records, mais j’aimerais que tout le monde puisse avoir son nom écrit tellement ils ont travaillé fort pour moi.»

Brown a réussi quatre placements en autant de tentatives pour les Argonauts.