Alex Oveckhin a modifié son entraînement estival afin d’être plus rapide, de manière à pouvoir suivre le rythme effréné du jeu dans la «nouvelle» LNH.

Alex Ovechkin plus maigre, mais pas plus léger

CHICAGO — Alexander Ovechkin ne sera pas plus léger alors qu’il est sur le point d’entamer son 14e camp d’entraînement dans la LNH. «Je pèse encore 260 [livres]», a-t-il dit.

Il exagère peut-être un peu, surtout que le guide média des Capitals de Washington prétend qu’il pèse 235 livres, mais le capitaine du club de la capitale fédérale américaine veut être plus maigre et plus rapide. Lorsque la saison commencera, il aura alors 34 ans.

Oveckhin a modifié son entraînement estival afin d’être plus rapide, de manière à pouvoir suivre le rythme effréné du jeu dans la «nouvelle» LNH. Il admet cependant du même souffle qu’il n’a toujours pas pris de décision quant à son avenir à long terme.

«Le jeu accélère, donc tu dois être prêt à le suivre, ce qui signifie qu’il faut soulever moins d’haltères et être plus rapide», a-t-il expliqué.

Le joueur étoile russe, qui a été nommé le joueur par excellence des séries éliminatoires en 2018 alors qu’il menait les Capitals à la conquête de la coupe Stanley, a plus le style d’un train de marchandises que d’une Porsche, disons. Son jeu physique tranche avec la tendance qui prévaut actuellement dans la LNH, c’est-à-dire le jeu axé sur la vitesse et les habiletés. Ça ne l’a toutefois pas empêché d’être le meilleur buteur de sa génération — et de loin.

La marque de Gretzky

Ovechkin a inscrit 658 buts, ce qui le place au 12e rang de l’histoire de la ligue, et plusieurs observateurs croient qu’il pourrait surpasser la marque de 894 appartenant à Wayne Gretzky s’il garde le rythme jusqu’à la fin de sa carrière. Le Russe pourrait devoir jouer jusqu’à 40 ans afin de véritablement menacer la marque de Gretzky, et il n’est pas prêt à s’avancer au-delà des deux années qu’il reste à écouler à son contrat actuel.

«Dans deux ans, nous discuterons, a confié Ovechkin vendredi lors de la traditionnelle tournée médiatique d’avant-saison de la LNH et de l’Association des joueurs. Nous verrons dans deux ans. Évidemment, je veux jouer jusqu’à ce que je ne sois plus capable de le faire.»

Ovechkin ne démontre toutefois aucun signe d’essoufflement. Il a marqué 51 buts la saison dernière et est devenu le plus vieux joueur à franchir la barre des 50 depuis Phil Esposito en 1974-75. Évidemment, Ovechkin pourrait imiter ses compatriotes Ilya Kovalchuk et Pavel Datsyuk et se joindre à la KHL à la fin de son entente actuelle. Ou il pourrait faire comme Joe Thornton et ratifier des contrats d’un an renouvelables tant qu’il lui plaira.

«Je ne veux pas être le gars qui saute sur la patinoire et qui a l’air de faire une farce, a évoqué Ovechkin. Si je suis capable de jouer à la hauteur de mon talent, alors oui.»

Si Ovechkin joue à son niveau, alors il n’est pas exclu qu’il marque 894 buts. S’il demeure aussi résistant aux blessures, alors il surpassera la marque des 700 buts cette saison. Et il n’exclut pas la possibilité de viser la marque de Gretzky.

«Il y a toujours une chance, a-t-il dit. Je dois jouer au même niveau, je dois faire la même chose, je dois profiter de mes chances et alors nous verrons [où ça me mènera].»

+

CONTRAT DE QUATRE ANS POUR GARDINER AVEC LES HURRICANES

L’un des défenseurs les plus convoités sur le marché des joueurs autonomes a trouvé preneur. Jake Gardiner a accepté un contrat de quatre ans et 16,2 millions $US des Hurricanes de la Caroline. Le hockeyeur âgé de 29 ans a marqué trois buts et récolté 27 mentions d’assistance en 62 rencontres la saison dernière avec les Maple Leafs de Toronto. Il a aussi ajouté deux passes à sa fiche en sept rencontres éliminatoires. Gardiner totalise 45 buts et 200 mentions d’aide en 551 rencontres de saison régulière en carrière avec les Maple Leafs. Il a aussi amassé deux buts et 10 passes en 26 rencontres d’après-saison. La Presse Canadienne

+

JOE THORNTON SIGNE UN CONTRAT D'UN AN AVEC LES SHARKS 

SAN JOSE, Calif. — Joe Thornton sera de retour pour une autre année, à l'âge de 40 ans, après avoir signé un contrat d'un an d'une valeur de 2 millions$ avec les Sharks de San Jose, alors qu'il avait songé à prendre sa retraite à la fin de la dernière saison.

Au cours de l'été, Thornton a décidé qu'il n'était pas prêt à accrocher les patins après 21 campagnes dans la LNH, spécifiant qu'il ne jouerait qu'à San Jose. Les Sharks étaient désireux de ramener Thornton, mais il aura fallu attendre jusqu'à une semaine du début du camp d'entraînement pour régler les derniers détails du contrat.

Thornton est arrivé à San Jose lors d'une méga-transaction avec les Bruins de Boston, le 30 novembre 2005. L'échange a fait des Sharks des aspirants continuels à la coupe Stanley sans toutefois parvenir à soulever le précieux trophée. The Associated Press