Oleksandr Gvozdyk et Adonis Stevenson

Adonis Stevenson sorti du coma

Dans le coma artificiel depuis près de trois semaines suite à son combat contre l’Ukrainien Oleksandr Gvozdyk, le boxeur Adonis Stevenson est maintenant éveillé, a confirmé samedi sa conjointe Simone «Sisi» God par voie de communiqué.

«C’est le plus beau cadeau de Noël qu’on ne pouvait pas avoir!», a lancé avec grande émotion le promoteur Yvon Michel, contacté par Le Soleil samedi après-midi alors qu’il venait tout juste de s’entretenir avec Simone God. «Je vais me rendre à Québec demain (dimanche) car les médecins ont demandé à ce qu’Adonis ait des gens qu’il connaissait autour de lui», a-t-il poursuivi.

Simone God a fait publier un communiqué de presse par l’agence Evolution Public Relations Incorporated samedi. «Malgré les récentes fuites publiées dans les médias, je voulais préciser qu’Adonis est réveillé. Il guérit de sa blessure en compagnie de sa famille et de son équipe médicale. Adonis est un champion du monde sur le ring et fait preuve du même cran, de la même force et de la même détermination dans son rétablissement», écrit-elle.

«Adonis et notre famille sommes très reconnaissants envers vous pour tout l’amour et l’appui et nous demandons respectueusement que vous continuiez de nous laisser notre vie privée pendant qu’il guérit de cet accident. Avec les Fêtes qui approchent, Adonis passe le temps en écoutant de la musique et en passant du temps avec (sa dernière née) Adonia et sa famille. Il vous envoie à tous son amour et son appréciation», poursuit Simone God, qui qualifie aussi son conjoint de légende aux yeux de ses fans et d’homme qui démontre chaque jour à sa famille que la force intérieure et l’amour peuvent changer et racheter même les plus grandes difficultés.

Nouvelles encourageantes

Yvon Michel n’a pas voulu s’avancer davantage que ce que déclarait Simone God dans le communiqué au sujet de l’état de santé de Stevenson, mais il était clairement encouragé par les dernières nouvelles. «Après avoir entendu ce que Simone m’a dit, je suis très encouragé par l’information que j’ai eue. Pour le reste, je vais laisser Simone et l’équipe médicale dévoiler les détails sur l’état de santé d’Adonis.»

Le boxeur de 41 ans d’origine haïtienne, mais résidant à Montréal depuis l’âge de 7 ans, avait été placé dans un coma artificiel suite au combat où il a perdu la ceinture de champion du monde des poids mi-lourds du World Boxing Council (WBC) au Centre Vidéotron le 1er décembre. Il avait été opéré pour un traumatisme craniocérébral grave à l’Hôpital de l’Enfant-Jésus dans les heures qui avaient suivi le combat et son état nécessitait une assistance respiratoire mécanique, une sédation profonde et un monitoring neurologique spécialisé, selon les dires du Dr Alexis Turgeon.

Stevenson avait tenu le coup face à Gvozdyk jusqu’au 11e round, alors qu’il s’est effondré après avoir reçu plusieurs coups à la tête. 

Constatant qu’il peinait à se relever, l’arbitre Michael Griffin avait dû mettre fin à l’affrontement. Stevenson avait ensuite été transporté d’urgence à l’hôpital peu de temps après être rentré au vestiaire.

Adonis Stevenson était champion du monde depuis plus de cinq ans, soit après avoir battu Chad Dawson en 76 secondes au Centre Bell. Il avait depuis défendu son titre avec succès à neuf reprises, dont quatre à Québec. 

Le pugiliste a vaincu tour à tour Tavoris Cloud, Tony Bellew, Andrzej Fonfara, Dmitry Sukhotsky, Sakio Bika, Tommy Karpency, Thomas Williams Jr. et Fonfara de nouveau pour ensuite conserver son titre suite à un match nul contre le Suédois Badou Jack.