La Québécoise Jennifer Abel a assuré sa qualification pour les JO 2020 à Tokyo.

Abel au pied du podium au tremplin de 3 m aux Mondiaux de Gwangju

GWANGJU, Corée, République de — La Québécoise Jennifer Abel a abouti au pied du podium en finale de l'épreuve individuelle au tremplin de 3 mètres, vendredi, aux Championnats du monde de natation de Gwangju, en Corée du Sud.

Abel, de Laval, s'est maintenue au quatrième rang pendant les quatre derniers plongeons de la compétition. Elle a complété l'épreuve avec un total de 333,35 points. Sa compatriote Pamela Ware, de Greenfield Park, a suivi en septième place à 290,20.

Sans surprise, les Chinoises Tingmao Shi et Han Wang ont dominé la compétition avec 391 et 372,85 points, respectivement. L'Australienne Maddison Keeney s'est adjugé le bronze, avec un pointage de 367,05.

Abel et Ware peuvent toutefois se consoler en se disant qu'elles ont assuré leur qualification pour les Jeux olympiques de Tokyo en 2020 en se faufilant dans le top-12, la veille, en demi-finales dans cette épreuve.

Par ailleurs, Vincent Riendeau, de Pointe-Claire, s'est qualifié pour la finale de l'épreuve individuelle à la tour de 10 m en terminant 11e, en vertu d'un score de 421 points.

Riendeau a du même coup obtenu son billet pour les Jeux olympiques de Tokyo.

De son côté, le Britanno-Colombien Bryden Hattie a été éliminé à l'issue de la phase préliminaire, où il a fini 20e.

Seuls les 12 premiers plongeurs ont accédé à la finale, qui aura lieu samedi.