Mike Weir célébrera son 50e anniversaire de naissance mardi et deviendra donc admissible au Circuit des Champions.
Mike Weir célébrera son 50e anniversaire de naissance mardi et deviendra donc admissible au Circuit des Champions.

À l'approche de ses 50 ans, Mike Weir se dit prêt pour le Circuit des Champions

Dans l'esprit de Mike Weir, 50 est la nouvelle version de 20.

Le légendaire golfeur canadien célébrera son 50e anniversaire de naissance mardi et deviendra donc admissible au Circuit des Champions. Bien que la date du prochain tournoi ne soit pas encore connue à cause des restrictions liées à la pandémie de coronavirus, Weir se dit prêt pour un nouveau départ à sa carrière.

«La chose intéressante au sujet du golf professionnel, c'est que vous avez hâte à votre 50anniversaire de naissance plutôt que de le redouter», a fait remarquer Weir.

«J'attends (ce jour) depuis un bon bout de temps.»

Weir, qui est originaire de Brights Grove, en Ontario, a inscrit huit victoires en carrière sur le circuit de la PGA, incluant un triomphe au prestigieux Tournoi des Maîtres en 2003, faisant de lui le seul Canadien à avoir gagné l'un des quatre tournois majeurs du golf masculin.

Toutefois, il faut remonter à l'Omnium Fry's Electronics en 2007 pour retracer la dernière fois où il a raflé les honneurs d'un tournoi, et il envisageait s'approcher de golfeurs de son âge depuis quelque temps déjà.

«Parce que vous venez tout juste d'avoir 50 ans et que vous avez eu du succès sur le circuit de la PGA, ça ne signifie pas que ça va se transférer au Circuit des Champions», a noté Weir.

«Vous devez y mettre l'effort et être prêt, et c'est ce sur quoi j'essaie de me concentrer depuis un certain temps maintenant. Surtout pendant la dernière année, j'ai peaufiné plusieurs aspects de mon jeu.»


« La chose intéressante au sujet du golf professionnel, c'est que vous avez hâte à votre 50e anniversaire de naissance plutôt que de le redouter. J'attends (ce jour) depuis un bon bout de temps »
Mike Weir

Même si Weir est anxieux de faire la transition vers le Circuit des Champions, il tient toujours à effectuer certaines présences sur le circuit de la PGA.

Il est invité à vie au Tournoi des Maîtres grâce à sa victoire en 2003 et une invitation du commanditaire de l'Omnium canadien lui sera probablement toujours accessible.

Toutefois, l'Omnium canadien a été annulé cet été à cause de la COVID-19 et rien ne dit que l'Omnium des États-Unis aura lieu.

Parallèlement à ça, Weir s'est engagé à prendre part à la Classique Shaw Charity du Circuit des Champions, prévue pour la fin du mois d'août à Calgary, mais la ville a annulé tous les événements jusqu'au 31 août.

«Au cours des deux prochaines semaines, nous continuerons de travailler avec nos partenaires des gouvernements municipal et provincial, avec Shaw Communications et, bien sûr, avec le Circuit de la PGA pour établir les options qui s'offrent à nous», a fait savoir Sean Van Kesteren, le directeur général de l'événement.

«Nous ne pouvons affirmer hors de tout doute si la Classique Shaw Charity 2020 aura lieu ou non, mais nous allons aviser la communauté aussi rapidement que possible.»

Des douleurs

Weir continue de jouer au golf sur une base régulière sur des parcours près de sa résidence dans l'État de l'Utah, où les terrains n'ont pas été fermés à cause de la pandémie. Malgré une éthique de travail toujours aussi méticuleuse, Weir a appris à écouter son corps et prendre des pauses lorsque les douleurs le rattrapent comme c'est arrivé la semaine dernière.

«Je me suis donné une semaine de congé et je n'ai effectué aucun élan, aucun coup roulé ni de coup d'approche», a raconté Weir, qui souffrait de douleurs au bas du dos.

«J'ai fait beaucoup d'étirements et du yoga, des randonnées pédestres avec mon chien et essayé de continuer à bouger, mais ce n'est pas comme ce mouvement explosif au golf.»