Contenu commandité

Rendez-vous entrepreneurial

L’importance d’une saine gouvernance

Afin de répondre à des besoins précis identifiés par ses membres, la Chambre de commerce et d’industrie de Québec (CCIQ) ajoute à son offre d’accompagnement de nouveaux programmes axés sur les enjeux de la transformation numérique et de la gouvernance.

Avocate en droit des affaires et associée directrice du bureau de Québec de Norton Rose Fulbright, Olga Farman s’est toujours intéressée à la gouvernance des entreprises et à la stratégie organisationnelle.  

RENDEZ-VOUS ENTREPRENEURIAL

Un accès privilégié à un bassin d’ambassadeurs reconnus

La Chambre de commerce et d’indus­trie de Québec (CCIQ) s’est donné une nouvelle mission: celle d’être accom­pagnatrice. Ce qu’elle faisait déjà, mais qu’elle a accentué en offrant une variété de programmes qui répondent aux besoins des entrepreneurs et des entreprises de la région, et ce, peu importe leur stade de développement.

La Chambre de commerce et d’industrie de Québec (CCIQ) a fait appel à des personnalités d’affaires influentes dans leur domaine, souvent des chefs d’entreprise qui ont surmonté les embûches au fil des ans, afin de partager leur expertise et leurs connaissances aux entrepreneurs, aux intrapreneurs, aux cadres ou professionnels qui suivent leurs pas et qui formeront les prochaines cohortes des ­différents programmes d’accompagnement. Au cours des prochains mois, plus de 150 ambassadeurs auront l’occasion de redonner à la communauté d’affaires.

Parmi eux, Sébastien Vachon, président de Korem Géospatial, s’impliquera pour la deuxième
fois au sein du ­programme TRIADE. Un rôle qui lui tient à cœur. 

«Dans mon parcours, j’ai toujours été ouvert et réceptif aux conseils. Ça m’a fait avancer, mais ça a aussi freiné mes élans qui étaient parfois trop ambitieux ou trop risqués. En 25 ans de carrière, j’ai franchi différentes étapes de croissance, cherché des sources de financement et subi les hauts et les bas de l’industrie», renchérit celui dont l’entreprise s’est positionnée au fil des ans comme un leader en revente de données et de logiciels géospatiaux en Amérique du Nord.

Ainsi, chaque demande de financement marque une étape très importante dans la croissance et l’évolution de son entreprise, estime-t-il. Une réponse favorable ou défavorable peut changer considérablement le parcours d’une entreprise. Il nécessite donc de bien s’y préparer et de s’outiller adéquatement.   

Rendez-vous entrepreneurial

Créer une expérience globale qui positionne les membres au service des membres

La Chambre de commerce et d’indus­trie de Québec (CCIQ) s’est donné une nouvelle mission: celle d’être accom­pagnatrice. Ce qu’elle faisait déjà, mais qu’elle a accentué en offrant une variété de programmes qui répondent aux besoins des entrepreneurs et des entreprises de la région, et ce, peu importe leur stade de développement.

Gagnant en popularité, les programmes d’accompagnement offerts par la Chambre de commerce et d’industrie de Québec (CCIQ) prennent du galon. Afin de répondre à des besoins précis identifiés par ses membres, la CCIQ offre désormais six programmes d’accompagnement conçus sur mesure pour soutenir le développement et la croissance des entreprises. Un mandat qui vise notamment à les aider à développer un réseau d’influence et à les faire rayonner ici et à l’international, martèle la présidente de la CCIQ, Julie Bédard.

Affronter les ­bouleversements du numérique

Lorsqu’il est question de tsunami numérique, les PME ne sont pas au même niveau. Certaines sont prêtes, d’autres sont en voie de l’être ou accusent même un retard considérable. Afin d’accélérer l’intégration de leurs projets numériques, la CCIQ propose le nouveau programme Connexion numérique, dont la première cohorte, d’une durée de six mois, débutera en novembre. 

«Les enjeux sont nombreux. Les entreprises québécoises, émergentes ou en croissance, doivent faire face aux défis de mondialisation, de la formation de la main-d’œuvre et de productivité tout en optimisant leurs processus d’affaires», réaffirme la présidente de la CCIQ, Julie Bédard. 

Rendez-vous entrepreneurial

Quand l'effet cohorte favorise le codéveloppement

La Chambre de commerce et d’indus­trie de Québec (CCIQ) s’est donné une nouvelle mission: celle d’être accom­pagnateur. Ce qu’elle faisait déjà, mais qu’elle a accentué en offrant une variété de programmes qui répondent aux besoins des entrepreneurs et des entreprises de la région, et ce, peu importe leur stade de développement.

Adoptant une approche pro­active et soucieuse d’être à l’écoute de ses membres, la CCIQ a développé, ces der­nières années, une série de programmes d’accompa­gnement et elle continue d’en offrir de nouveaux. «Parmi les six programmes, deux sont inédits et les autres sont propulsés à un niveau supérieur», indique le président du conseil d’administration de la Cham­bre de commerce et d’industrie de Québec (CCIQ), Jacques Topping.

Au-delà des outils pédagogiques et des compétences acquises, les participants de chaque cohorte profitent aussi de l’expertise d’ambassadeurs réputés, d’un réseautage et d’entraide. 

Voici trois des six programmes offerts et dont les nouvelles cohortes débuteront au cours de l’automne.