Carrefour des lecteurs

Dossiers d’immigration: revenez à la raison

C’est inimaginable ce que la CAQ veut faire avec ces 18 000 dossiers non réglés en immigration!

Et les libéraux, qui ont été au pouvoir pendant de longues années, ont laissé traîner les choses. Ils n’ont pas de leçons à donner au premier ministre Legault sur le sujet, même s’ils ont raison. C’est plus de 50 000 personnes qui sont touchées par la décision du gouvernement actuel. On manque de travailleurs dans tous les domaines et M. Legault est prêt à laisser partir tous ces gens intégrés, qui travaillent et paient leurs impôts? En espérant que ce gouvernement revienne à la raison et que ces gens intégrés chez nous et qui parlent le français puissent demeurer ici pour la vie.

Madeleine Boucher, Québec

Carrefour des lecteurs

Vous êtes admirables

En réaction à la lettre ouverte des parents d’Alexandre Bissonnette

Oui, ce commentaire s’adresse à la mère et au père d’Alexandre Bissonnette. Encore une fois, vous nous montrez combien votre amour est grand pour votre fils à travers la grande épreuve que vous vivez depuis plus de deux ans. Votre sobriété et la justesse de vos propos sont un modèle pour l’ensemble de la société. Heureux de lire que des amis et citoyens de notre région font preuve de respect et de soutien à votre égard. Je crois également que des hommes et des femmes qui resteront toujours dans l’anonymat vous soutiennent par leurs prières sans oublier votre fils bien-aimé.

Jean-Pierre Lefebvre, Québec

Carrefour des lecteurs

Du front tout le tour de la tête

Il est presque odieux, voire malsain, d’entendre l’ex-ministre libérale et maintenant députée de l’opposition officielle en matière d’immigration, Dominique Anglade, dénoncer l’amateurisme de la CAQ dans les dossiers des 18 000 immigrants en attente d’être traités. C’est sous la gouverne des libéraux que ces demandes se sont accumulées et maintenant ils décrient la situation comme inhumaine!

Le gouvernement Legault a déposé le projet de loi posant les assises de son plan en immigration prévoyant notamment que les candidats à l’immigration devront subir un test des valeurs québécoises. Il est malhonnête et mensonger de laisser sous-entendre que des gens devront quitter le Québec à la suite de l’adoption du projet de loi 9.

Le ministre de l’Immigration Simon Jolin-Barrette a clairement dit que les immigrants qui sont déjà au Québec en situation d’emploi seront traités en priorité s’ils en font la demande. Il me semble que c’est facile à comprendre que les immigrants acceptent ces nouvelles règles et, au lieu de jouer à la vierge offensée, embarquent dans cette nouvelle façon de gérer l’immigration au Québec. Fini le laisser-­aller et il faut que le Québec se donne une vraie politique d’immigration économique.

Jocelyn Boily, Québec

Carrefour des lecteurs

La peine d’un tueur

Quarante ans, presque un demi-siècle. La peine est lourde, écrasante, terrible… Du jamais vu!

Mais le crime, lui, n’était-il pas abject, lâche et cruel? Mais au bout du long, long, long couloir, il y a une toute petite fenêtre ronde pour laisser filtrer un rayon d’espoir. Pour nous rappeler l’humanité. La nôtre et la sienne.

Gilles Simard, Québec