Le projet de condominiums dans le secteur du Mont-Tourbillon de la firme Synchro Immobilier

Villas Mont-Tourbillon: consultation bidon

Le journal Le Soleil publiait, le 19 mai dernier, que «la firme Synchro Immobilier revoit à la baisse son projet», que «lundi, le promoteur a présenté à la population la nouvelle mouture de son projet», que «c’est le volet récréotouristique qui a été abandonné», que «la rencontre a très bien été», qu’il «souhaite ajouter 40 % de verdure», que…

Faussetés, demi-vérités ou…? Merci, Le Soleil, sinon les citoyens de Lac-Beauport n’auraient pas été au courant.

Les faits : c’était une consultation bidon. Synchro immobilier agit en catimini. Le promoteur a mentionné que le projet a été élaboré en 2014, mais les citoyens ne le savaient pas. La population n’a pas été avertie convenablement. Cherchez l’annonce de la réunion. Rien dans Le Soleil, rien dans le Journal de Québec, rien dans L’Écho du Lac (journal régional), rien dans La Chronique (journal de la municipalité), rien dans… Ha! 

J’ai trouvé. La municipalité de Lac-Beauport a mis sur Facebook et sur son site Internet une annonce; c’était jeudi avant la fête des Mères pour la réunion du lundi. C’est combien d’heures avant la réunion? Mais là, c’est l’annonce de la municipalité; comment Synchro immobilier a-t-il avisé les gens? Est-ce par téléphone auprès de ses amis? 

C’est pas fort pour une consultation de toute une population! Ça ressemble plutôt à une séance de promotion pour vendre ses condos. C’est pour ça que «la rencontre a très bien été» malgré le fait que quelques citoyens vigilants ont vu l’annonce de la municipalité.

Le projet serait maintenant de 72 unités de condos, alors que le projet publié dans Le Soleil en septembre 2017 mentionnait 60 unités de condos; nous, on appelle ça une augmentation de 20 %. Ce serait le plus gros complexe de condos de la municipalité dans un secteur unifamilial, établi depuis 50 ans, sans aqueduc ni égouts. Il «souhaite ajouter 40 % de verdure»; on vient de couper des dizaines d’arbres ou arbustes matures et de décaper le sol, etc.

Il est à rappeler qu’en 2002, un projet de 48 unités de condos avait été annoncé, la population avait demandé un referendum et le projet avait été rejeté. 

C’est quoi l’affaire!

Comment M. Le Maire Labeaume considère-t-il ce projet dans son règlement pour protéger sa prise d’eau potable?

Michel Mailhot, Lac-Beauport