Une motion tout à fait légitime

La motion déposée à l’Assemblée nationale par la députée indépendante Catherine Fournier eu égard au retrait du Salon bleu de tous les signes et symboles religieux revêt, à mes yeux, un caractère tout à fait légitime dans le contexte d’un projet de loi sur la laïcité de l’État québécois.

«Je ne vois pas pourquoi des symboles de la religion anglicane auraient davantage leur place que des symboles de la religion catholique», argue Catherine Fournier, faisant allusion et aux signes de la monarchie britannique associés à l’Église anglicane et au crucifix.

Cette motion devrait être soulevée lors des consultations prévues sur le projet de loi 21… C’est une question de gros bon sens qui ne peut être évitée!

Henri Marineau, Québec