«François Legault est humble, sincère et habile, ce qui n’est pas interdit! On a besoin d’optimisme, d’être rassurés, c’est tout à fait normal. Mais il ne suffit pas de dire: “Ça va bien aller” pour que ça aille bien, les choses ne sont pas aussi simples», écrit Pierre Boucher de Québec.
«François Legault est humble, sincère et habile, ce qui n’est pas interdit! On a besoin d’optimisme, d’être rassurés, c’est tout à fait normal. Mais il ne suffit pas de dire: “Ça va bien aller” pour que ça aille bien, les choses ne sont pas aussi simples», écrit Pierre Boucher de Québec.

Une grande corvée nationale en santé et pour les aînés

Pierre Boucher
Pierre Boucher
Québec
POINT DE VUE / Le gouvernement Legault est très populaire, en temps de crise, on se rallie au chef pour se battre et gagner la bataille. On ne tire pas dans les jambes du gouvernement en début de crise.

M. Legault est humble, sincère et habile, ce qui n’est pas interdit! On a besoin d’optimisme, d’être rassurés, c’est tout à fait normal.

Mais il ne suffit pas de dire: «Ça va bien aller» pour que ça aille bien, les choses ne sont pas aussi simples. Plus la crise est grande, plus on a peur, plus on veut croire en ce qui nous rassure. On donne la chance au coureur. On va tous dans la même direction, mais on n’est pas en Chine, on est en démocratie, on peut et on doit remettre en question les orientations prises pour les ajuster et les améliorer, quand ça ne marche pas.

Le travail à cet effet des journalistes, mais aussi des politiciens, surtout ceux de l’opposition, est essentiel. La lucidité, bien qu’inconfortable, est le meilleur chemin pour s’attaquer aux problèmes. Ça ne va pas bien du tout dans notre système de santé et dans les CHSLD et depuis longtemps.

Le temps est venu de poser des questions et d’être plus critique face à ceux qui sont au pouvoir et peuvent changer les choses. Nous sommes d’un certain âge ou nous le serons un jour, ça nous concerne tous, nous allons perdre peut-être en autonomie et devrons aller dans un CHSLD. Personne ne veut y aller, même s’il a besoin de beaucoup de soins, il doit y avoir de bonnes raisons à ça! C’est que tout le monde sait que ces établissements laissent grandement à désirer.

Les problèmes à corriger ne manquent pas. Les médecins spécialistes, les plus payés au Canada, alors que nous sommes moins riches, que les frais de scolarité sont moindres et le coût de la vie est moins élevé, la Coalition avenir Québec (CAQ) nous a roulés avec le milliard qu’on nous avait promis de récupérer en ajustant leur rémunération, fort habilement, la nouvelle est tombée juste avant Noël pour que ça passe inaperçue. Le Parti québécois (PQ) avait fait cette promesse avant la CAQ. Cette somme serait très utile dans le réseau de la santé et des CHSLD. La réforme Barrette en santé qui centralise trop, les coupures Couillard, tout ça n’a pas aidé.

Tous les partis, le Parti libéral du Québec (PLQ), 15 ans au pouvoir quand même, PQ et CAQ ont un mauvais bilan en santé, le Canada 30e meilleur système de santé au monde, c’est pas fort! On a moins de lits dans nos hôpitaux que bien des pays européens. La bureaucratie (MSSS, CIUSS, CISS) rigide, embourbée dans ses normes et procédures, qui n’utilise pas les ressources humaines qu’on lui offre, le bénévolat de tas de gens compétents. Les CHSLD ne sont pas une fierté, qui veut y finir ses jours? Le financement du PLQ par des détenteurs louches de permis de CHSLD privés, comme pour les garderies du temps de Charest, pas édifiant.

Le jugement de Trudeau, comme souvent laisse à désirer, la fermeture des frontières qui a pris trop de temps à se faire. Maintenant, il fait ce qu’il sait le mieux faire, dépenser l’argent qu’on n’a pas et endetter les générations futures. Il faut soutenir les gens en difficulté, sans emploi et sans revenu, mais il fallait dépenser moins et mieux avant, quand l’économie n’avait pas besoin de l’état pour être stimulée.

Les Québécois, j’en suis fier et encouragé, sont ceux qui respectent le mieux le confinement et la distanciation sociale. Ils écoutent les scientifiques, hormis des inconscients, les adeptes des théories du complot et les fanatiques religieux de toute obédience.