Catherine Dorion
Catherine Dorion

Souhaits à ma députée Catherine Dorion

Michel Houle
Michel Houle
Québec
POINT DE VUE / Catherine, si je me permets de te tutoyer, ce n’est pas parce que nous avons gardé les brebis ensemble. La raison de mon tutoiement est reliée au fait que je suis un de tes électeurs et que je suis outré par ton comportement.

Ma critique va au-delà de considération vestimentaire. Ta récente vidéo qui n’avait pour objectif que de faire mal paraître la ministre Nathalie Roy a mis en doute ta crédibilité. Mme Agnès Maltais et M. André Gaulin étaient de dignes représentants du peuple de par leur travail acharné pour leurs citoyens. Après plus d’une année de ton élection, nous en sommes encore à parler de ton coton ouaté et de ton habileté à te mettre le pied dans la bouche. Peut-être que les journalistes ont amplifié une polémique sur ton habillement? Mais ton show d’Halloween et ta vidéo controversée a mis de l’huile sur le feu.

Je n’ai pas voté pour toi, mais tu es ma députée et je l’accepte. Tu me représentes et j’aimerais être fier de toi. Je soupçonne que ta qualité de femme engagée pourrait être un peu plus à la hauteur de nos attentes. J’aimerais que tu mettes le couvercle sur la marmite de la controverse de pacotille qui te poursuit. J’ai confiance que la fonction que les électeurs de Taschereau t’ont confiée sera une raison pour toi de te surpasser et de devenir l’une de nos dignes représentantes. Je crois sincèrement que l’habit ne fait pas le moine. Cependant, l’Assemblée nationale est un endroit que je fréquente à l’occasion et je porte ce que j’ai de mieux par respect pour la maison du peuple. Pense à tous ceux qui se sont surpassés pour nous donner le meilleur d’eux-mêmes. Je te souhaite un joyeux Noël et une année 2020 qui te fera grandir, car j’ai confiance en ta capacité de bien nous représenter.