«Sauvons le plus beau joyau du monde, la Terre!», écrit l'auteure de cette lettre d'opinion.

Sauvons le plus beau joyau du monde

En réaction au Point de vue «Ensemble, faisons la différence» de Juliette Mulcair paru le 16 avril

En ce début de semaine, alors que la planète pleurait Notre-Dame de Paris, une toute jeune fille de dix ans, Juliette Mulclair, pleurait la planète. La planète Terre. 

Et pour cause : Juliette a peur qu’un jour, «l’être humain ne puisse plus exister, qu’il devienne une espèce en voie d’extinction».

Lorsque le joyau Notre-Dame de Paris brûle, tout le monde regarde attristé. Alors que la Terre brûle, nous regardons à peu près tous ailleurs. Ne sommes-nous pas en train de mettre le feu à notre planète, à notre avenir? Ce joyau de l’humanité! 

Un joyau de moins en moins réconfortant en raison des changements climatiques causés par les effets de serre, de l’extinction massive de la biodiversité, de la dégradation des écosystèmes, des risques industriels, etc.

La France a tout un défi à relever pour sauver son joyau. Certes, elle y arrivera avec le temps. Déjà, des dons lui sont offerts pour lui permettre de se reconstruire. Et nous? Peut-on encore sauver le nôtre? Oui, sans équivoque. Mais à la condition de partager l’angoisse de Juliette. Et de consentir, nous aussi, des dons et des fonds à la poursuite d’autant d’initiatives pour sauver notre planète comme le propose Juliette. Avec elle, faisons une différence. Sauvons le plus beau joyau du monde, la Terre!