Réglementation des animaux: et les serpents?

Carrefour des lecteurs
Carrefour des lecteurs
Le Soleil
En réaction à l’article «Nouveau règlement municipal sur les animaux domestiques à Québec» de Baptiste Ricard-Châtelain (bit.ly/2STcMmo)

On réglemente les lapins! Je n’ai pas de lapin, mon message est désintéressé.

Mais l’année dernière, chemin faisant vers le Festival d’été de Québec, je rencontre, sur Grande Allée, deux gars aux bras plus gros que mes cuisses.

Leurs bras sont ornés de serpents de quatre ou cinq pieds. Un immense jaune et un plus commun avec un look serpent.

Il y a des milliers de gens, des policiers aussi. Je me dis: «Ils vont les arrêter.» Ben non!

J’appelle à la Ville le lendemain, je lis le règlement, un vieil article de journal: c’est permis!

On laisse des gens se promener avec des serpents autour des bras sur la Grande Allée et on réglemente les coqs!

Il y a quelque chose qui m’échappe, là...

Kathleen Dufour, Québec