Raymond Gagné, un journaliste précurseur

Le Soleil nous apprenait le 17 juin le décès du journaliste Raymond Gagné.

Cet homme s’était fait remarquer à la fin des années 1970 par sa vision environnementale, rédigeant notamment des articles forçant le ministère des Terres et Forêts de l’époque à tenir des audiences publiques sur le programme d’arrosage d’insecticides chimiques pour lutter contre la tordeuse des bourgeons de l’épinette. Je me souviens qu’il a aussi été un précurseur, parlant du nouveau concept de foresterie urbaine pour protéger les arbres de notre ville de Québec. Raymond Gagné a été le premier journaliste identifié à l’environnement sensibilisant les pouvoirs publics, les entreprises et la population à la nécessité de protéger l’environnement. 

Nous avons un devoir de mémoire envers ces gens qui, par leur vision et leur détermination, ont marqué la voie à suivre pour une approche environnementale respectueuse.

Gaston Déry, C.M., Québec